Le film criminel anglais

Répondre


Cette question est un moyen d’empêcher des soumissions automatisées de formulaires par des robots.

Les BBCodes sont désactivés
Les smileys sont désactivés

Revue du sujet
 • Ajoutez une image.
   

Étendre la vue Revue du sujet : Le film criminel anglais

Re: Le film criminel anglais

par chip » 01 mai 2020, 08:55

:) visite quotidienne sur dvdclassik en ce qui me concerne.

Re: Le film criminel anglais

par Tecumseh » 30 avr. 2020, 19:14

Pour information et complément, des liens vers DVDClassik qui propose en ce moment un dossier sur le film noir britannique.

http://www.dvdclassik.com/article/brit- ... e-partie-1
http://www.dvdclassik.com/article/brit- ... e-partie-2

Re: Le film criminel anglais

par chip » 22 oct. 2019, 15:58

OK, merci.

Re: Le film criminel anglais

par Stark » 22 oct. 2019, 11:36

EUGENE TARPON, ENQUETES ET FILATURES : sympa sans être un must, dispo chez Studio Canal.

Re: Le film criminel anglais

par chip » 22 oct. 2019, 10:04

Je ne sais trop pourquoi, mais cette rubrique m'a fait penser à Jean-François Balmer, rencontré vendredi 18 dans une librairie clermontoise, il venait parler de la pièce qu'il jouait dans la ville : " Le CV de dieu" de Jean-Louis Fournier mise en scène par sa femme Françoise Petit, présente elle aussi, par manque de temps je n'ai pas pu lui demander de nous dire deux mots sur un de ses films : POLAR (1984) réalisé par Jacques Bral, j'ai toujours voulu voir ce film rare, je ne sais si un dvd existe, si quelqu'un a un avis sur ce film...

Re: Le film criminel anglais

par kiemavel1 » 21 oct. 2019, 19:29

Stark a écrit : 21 oct. 2019, 11:39
Michael F. Keaney avait déjà écrit le "Film noir guide", consacré au seul film noir américain (avec quelques exceptions européennes)(et il n'oublie pas les deux films de Mark Stevens). Keaney récidive avec "British film noir guide", recensant 369 films noirs, en citant "The Green cockatoo" comme le premier film noir anglais en 1937, plus d'autres titres des années 30 comme "They drive by night" (de Arthur Woods), et s'arrêtant en 1964. On y trouve de nombreuses pépites à découvrir comme "Temptation harbour" réalisé en 1947 par Lance Comfort avec Simone Simon et l'excellent Robert Newton (encore meilleur dans "Hatter's castle" du même Comfort, également cité et noté 4/5). Les illustrations sont excellentes. Mais d'autres films noirs anglais mériteraient de figurer dans ce guide indispensable.

L'introduction permet de comprendre les choix de l'auteur et de découvrir d'autres ouvrages, comme "European film noir" de Robert Murphy, listant 187 films de 1926 à 1964 (donc période classique en noir et blanc)
Je n'ai ni l'un ni l'autre et bizarrement je ne possède même aucun "guide" du genre en anglais.

En français, on attend toujours le "guide" ou "L'encyclopédie" qui sans être exhaustive (c'est impossible) serait au moins réellement convaincante.

L'encyclopédie de SIlver et Ward - trop ancienne - est bourrée d'approximations et même de graves erreurs (résumés erronés, etc …)

Celle de Brion relève bien plus de films que les ouvrages comparables antérieurs mais il reste au raz des pâquerettes ... sauf sur les films les plus célèbres et, par conséquent, ceux ayant le moins besoin d'être défendus (mais la démarche peut évidemment se comprendre)

Son "film noir" chez La Martinière (2 versions dont une de + de 400 pages) forcément moins complet retient les grands classiques indiscutables mais aussi quelques titres bien plus facultatifs qui trahissent le gout de Brion pour quelques metteurs en scène ou acteurs discutables (Thorpe, Taylor, etc …). A ce sujet, Tavernier dit que Brion doit être au monde, le seul critique / historien de cinéma sérieux, admirateur inconditionnel de Richard Thorpe

J'aime bien le Film noir de François Guérif. En fin d'ouvrage, il liste un tas de films qui ne sont cités par aucun autre auteur
et surtout les bouquins de Noël Simsolo … mais ce sont des ouvrages qui étudient les grands courants, les grandes thématiques, etc … du genre mais qui ne sont pas conçus comme des "guides"

Re: Le film criminel anglais

par kiemavel1 » 21 oct. 2019, 19:09

Ah ben moi j'ai vraiment beaucoup aimé même si effectivement le film est très sombre mais pour moi c'est l'un des grands rôles - certes coté Dark Side - de Sean Connery

DVD édité par WIld Side

Re: Le film criminel anglais

par pak » 21 oct. 2019, 16:03

J'ai vu The Offense en salles il y a quelques années en reprise dans un cinéma Action de Paris, sais plus lequel.

Effectivement, ce film avait fini par me mettre mal à l'aise. J'aime et le réalisateur et l'acteur principal, mais je ne suis pas certain de trouver l'envie de le revoir un jour...

Re: Le film criminel anglais

par chip » 21 oct. 2019, 15:56

J'ai " the offence" et je dois dire que j'ai dû faire un gros effort pour aller jusqu'au bout, tant ce film est sordide et déprimant, " Get Carter" est presque aussi sordide, mais j'aime beaucoup ce film et sa vedette.

Re: Le film criminel anglais

par Stark » 21 oct. 2019, 11:53

Image

Le film noir anglais ne s'arrête pas à la période classique en noir et blanc, il explose dans les années 70 avec le fameux "Get Carter" mais aussi "the Offence" de Sidney Lumet avec un Sean Connery impressionnant et une narration à couper le souffle (dispo chez Wild Side).

Image

Re: Le film criminel anglais

par Stark » 21 oct. 2019, 11:39

Image

Michael F. Keaney avait déjà écrit le "Film noir guide", consacré au seul film noir américain (avec quelques exceptions européennes)(et il n'oublie pas les deux films de Mark Stevens). Keaney récidive avec "British film noir guide", recensant 369 films noirs, en citant "The Green cockatoo" comme le premier film noir anglais en 1937, plus d'autres titres des années 30 comme "They drive by night" (de Arthur Woods), et s'arrêtant en 1964. On y trouve de nombreuses pépites à découvrir comme "Temptation harbour" réalisé en 1947 par Lance Comfort avec Simone Simon et l'excellent Robert Newton (encore meilleur dans "Hatter's castle" du même Comfort, également cité et noté 4/5). Les illustrations sont excellentes. Mais d'autres films noirs anglais mériteraient de figurer dans ce guide indispensable.


Image

L'introduction permet de comprendre les choix de l'auteur et de découvrir d'autres ouvrages, comme "European film noir" de Robert Murphy, listant 187 films de 1926 à 1964 (donc période classique en noir et blanc).

Re: Le film criminel anglais

par kiemavel1 » 02 oct. 2019, 10:57

Parmi les derniers films évoqués par stark, je ne connais que Cage of Gold dont je ne garde qu'un souvenir assez vague mais j'avais aimė, notamment l'interpretation de Jean Simmons. Je signale pour les fans que dans les séquences françaises se déroulant dans un cabaret, on voit assez longuement Lėo Ferrė. Or, il ne doit pas y avoir beaucoup d'archives TV le montant à cette époque là (1950). C'était en tout cas largement avant les prestations télévisées dont il reste des traces souvent de mauvaise qualitė : les émissions traitant de l'actualite de la chanson présentée par la belle Jacqueline Joubert par exemple. Autre apparition française dans ce film brit, celles de Madeleine Lebeau

Re: Le film criminel anglais

par Stark » 28 sept. 2019, 08:49

Strange Boarders est visible sur youtube.

Re: Le film criminel anglais

par Stark » 28 sept. 2019, 08:45

STRANGE BOARDERS est une comédie d'espionnage britannique réalisée en 1938 par Herbert Mason avec Tom Walls et Renée Saint-Cyr (dans son seul film en langue anglaise) et écrite par Sidney Gilliatt ("The Lady Vanishes" la même année). L'intérêt principal du film n'est pas directement l'enquête mais le couple Tom Walls - Renée Saint-Cyr jouant au chat et à la souris dans cette aventure d'espionnage. Beaucoup de détails sont basés sur l'observation, c'est donc un film très visuel et très rythmé, avec de l'action et des éclats de rire, dont l'ambiance est proche de "l'Assassin Habite au 21". Herbert Mason n'a réalisé que 16 films, mais s'ils sont de cette qualité, ses autres films doivent valoir le coup, comme "Lady in Distress", remake du film français "Metropolitain".

Image


Image

Re: Le film criminel anglais

par Stark » 27 sept. 2019, 21:50

Enfin vu, et pas déçu, un premier cru, presque un grand cru, "Cage Of Gold" réalisé en 1950 par Basil Dearden avec David Farrar excellent dans le rôle du sale type maître-chanteur et Jean Simmons dans le rôle de la victime. Excellente mise en cadre avec des scènes très surprenantes. Herbert Lom est également présent.

Image
Jean Simmons - Davis Farrar

Image
James Donald - David Farrar


Image
Herbert Lom (entre Charles Boyer et Peter Lorre)

Autre film avec Herbert Lom, "The Dark Tower" réalisé en 1943 par John Harlow, il y joue un hypnotiseur qui relance un cirque.
Mais Harlow n'est pas Dearden et Herbert Lom sauve le film dans chacune de ses apparitions.

Image

Et revu avec toujours autant de plaisir, "Thunderstorm" réalisé par John Guillermin en 1956 avec la sublime Linda Christian qui ensorcelle malgré elle toute une île et Charles Korvin qui a un visage terrifiant. Les scènes d'action sont virtuoses.

Image


Image


Image

Haut