[Débat] Qu'est-ce qu'un film noir ?

Film Noir
Répondre
emmanuel
Messages : 14
Enregistré le : 06 avr. 2007, 10:51

[Débat] Qu'est-ce qu'un film noir ?

Message par emmanuel » 06 avr. 2007, 11:29

Bon je suis tout nouveau sur le forum et je suis un peu perdu. J'avais ma petite idée sur ce qu'était un film noir et je vois apparaitre ici et là des titres de films qui ne rentrent pas à mon sens dans cette catégorie. J'ai un peu l'impression que l'on accole allègrement l'étiquette "film noir" à tout film avec une intrigue policière...



Il me semble avoir lu quelque part que les anglo-saxons ont créé une liste de critères permettant de déterminer l'appartenance ou non d'un film donné à la catégorie "noir". Quelqu'un a-t-il entendu parler de cette liste et pourrait m'orienter sur un site web ? Quels sont vos propres critères et définitions ?



Emmanuel

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 06 avr. 2007, 13:41

Effectivement emmanuel tu as vu juste! Nous élargisons un peu le genre à tout ce qui peut avoir une trame policière et dramatique.

L'essentiel étant de parler ou de faire découvrir des films que nous aimons.

Cela nous permet de parler de films contemporains ou de séries, je vois bien par exemple la série carcérale OZ avoir sa petite place ici même. :D



La définition du film-noir? Les ouvrages cités plus bas doivent bien la donner, la mienne est très large, tout en privilégiant l'age d'or Hollywoodien de ce genre, des années 30 aux années 50.

emmanuel
Messages : 14
Enregistré le : 06 avr. 2007, 10:51

Message par emmanuel » 06 avr. 2007, 14:49

Personnellement, même si j'apprécie tous les genres de thriller, polar, policier, etc. mais confesse une faiblesse particulière pour le film noir. Si l'age d'or classique est effectivement incontournable, je considère qu'il y a de purs films noirs après Touch of Evil. Blade Runner, Memento ou Sur mes lèvres répondent pour moi à toutes les règles du genre, aussi bien du point de vue formel (décors, photographie, lumière) que de l'histoire (manipulation, femme fatale, pas de happy end, etc.)

Je ne vois bien évidemment aucun inconvénient à parler d'autre chose que de films noirs mais je trouve actuellement un peu confus de mélanger sans précision les différents genres.

C'était mon message casse-pieds du jour (au bout seulement du troisième post sur ce forum ;-)

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3679
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Message par Cole Armin » 06 avr. 2007, 16:57

emmanuel, tu as raison. L'appelation 'film noir' est souvent utilisée à tort. Il faut dire que les critères différent selon les points de vue. On pourrait d'ailleurs ouvrir un débat là-dessus.

emmanuel
Messages : 14
Enregistré le : 06 avr. 2007, 10:51

Message par emmanuel » 17 avr. 2007, 17:01

De retour de vacances, l'idée d'un débat sur la question me semble sympathique. La question est assez subjective mais je pense que certains éléments constituent des indices probants.

Je pense que ces éléments sont à classer suivant deux catégories :

- les éléments dramatiques, qui relèvent du scénario (intrigue, personnages, morale) ;

- les éléments techniques, qui relèvent de la réalisation (éclairage, décors, , etc.)



Dans la première catégorie je dirais qu'on retrouve fréquemment les éléments suivants :



personnages:

- un enquêteur ou assimilé (policier, détective privé, agent d'assurance, etc.) désabusé, solitaire, dans une situation professionnelle et /ou financière peu brillante ;

- une "femme fatale", séductrice, manipulatrice et jouant souvent sur plusieurs tableaux à la fois ;



intrigue :

le protagoniste est fréquemment choisi par hasard ou au contraire parce qu'il s'agit d'un "looser". Il est fréquemment manipulé par son commanditaire qui ne lui dévoile pas le réel objet de l'enquête. Sa probité et/ou sa loyauté envers son employeur est généralement remise en cause par la femme fatale. Le comportement du personnage principal est en décalage avec la "norme" socialement acceptée et en fait un "anti-héros", qui n'hésite pas à trouver des arrangements avec sa conscience. Le dénouement s'écarte fréquemment du "happy ending".



thèmes :

Les questions morales sont centrales : la trahison, la corruption, l'éthique (la fin justifie-t-elle les moyens ?). Le destin, la plupart du temps funeste est un moteur de l'action.



dialogues:

les échanges laissent transparaître une certaine mysoginie. Le cynisme est de mise, en particulier pour le principal protagoniste, voire même une certaine misanthropie.



narration :

la voix off est l'une des marques de fabrique du film noir. Elle s'accompagne typiquement d'une structure en flash-back.



Dans la seconde, on pourrait citer :



éclairage :

issus de l'expressionnisme allemand, ils sont très contrastés et imposent une ambiance lugubre, oppressante voire glauque. Les extérieurs jours sont quasiment proscrits. La pluie intervient dans de très nombreuses scènes en extérieur.



les décors :

Presque exclusivement urbains, ils sont assez minimalistes. La lumière volontiers tamisée camoufle dans les films des années classiques le peu de moyen de ces série B. L'éclairage de fabrique reste par la suite un aspect visuel récurrent de ces films.



J'oublie probablement pas mal de choses. N'hésitez donc pas à me compléter ou à me corriger.



Emmanuel

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3679
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Message par Cole Armin » 17 avr. 2007, 21:22

Excellente idée. Les spoilers sont autorisés.





intrigue :

Beaucoup de films noirs n'ont pas de "happy end". C'est je pense l'une des caractéristiques essentielle du genre. Le scénario est sombre, pessimiste mais réaliste contrairement aux films tournés à l'époque (aventure, western, ...) qui se termine quasiment toujours bien.



narration :

J'irai jusqu'à dire que le film noir se doivent d'être construits sur des flash back.

Exemples: Laura, Assurance sur la mort, Les Tueurs, Mort à l'arrivée, ...



dialogues:

Ils sont particulièrement soignés dans ce genre.



Partie technique:

Ils sont tournés en noir et blanc alors que dans les années 50 apparaissent le cinemascope, la 3D, ... (et le Technicolor à la fin des années 30).



Mais toutes ces caractéristiques restreignent énormément le genre. En effet, certains films ne réunissent pas tous ces éléments. Peut-on les qualifier de film noir à ce moment ?



- Personnages:

Absence de femme fatale: Appelez Nord 777, La Grande Horloge, ...



- Intrigue:

Happy end: Laura, Appelez Nord 777, L'inconnu du Nord Express, ...



- Narration:

Pas de voix off / pas de flash back : L'inconnu du nord express, ...





A ce moment, si on ne les considère pas comme des films noirs, il ne reste qu'une cinquantaine de films ?

emmanuel
Messages : 14
Enregistré le : 06 avr. 2007, 10:51

Message par emmanuel » 18 avr. 2007, 09:02

merci de ta réponse vl92. Je ne serai peut-être pas aussi radical que toi : il s'agit d'indices, pas de critères rédhibitoires. Il me semble que certains spécialistes américains ont établi une liste très complète de ce genre de critères et qu'il faut atteindre un score minimum pour que le film se voit attribuer le label "noir". Au total, je crois me souvenir que selon les auteurs, il recensaient entre 200 et 400 films.



Note que si la période classique est très clairement définie (de 1941 avec le Faucon maltais à 1958 avec la Soif du mal), je n'ai aucun problème à considérer des films comme Blade Runner ou Memento comme des films noirs bien qu'ils dérogent à nombre des éléments cités plus hauts. Element of Crime, bien que largement postérieur et en couleur est pour moi un pur film noir.



Ensuite reste une certaine part de subjectivité. Par exemple, il faudrait peut-être que je le revoie mais je n'avais pas jusque là considéré l'Inconnu du Nord Express comme un film noir. Peut-être parce que contrairement au film noir tel que je le conçois, la frontière est clairement définie entre gentil et méchant alors que les questions morales et éthiques m'apparaissent souvent comme déterminantes dans le film noir.



Emmanuel

KHIMARI
Messages : 3
Enregistré le : 28 août 2007, 12:13
Localisation : L.A.

Message par KHIMARI » 28 août 2007, 15:12

Tout à fait d'accord avec toi Emmanuel,on peut situer la période

classique entre 1941 et 1958,aprés le film noir à eu une influence sur d'autres genre d'un point de vue de style comme de narration

Blade Runner ou Dark City répondent aux règles du genre noir

meme Angel Heart aussi.

Aujourdh'ui on tourne des adaptations de James Ellroy

(L.A. Confidencial,Le Dahlia noir)

Memento en fait partie,mais aussi Collatéral ::)



Image



Image

Répondre