[Série TV] Destination Danger - Danger Man - 1960

Répondre
Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3559
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

[Série TV] Destination Danger - Danger Man - 1960

Message par Cole Armin » 30 juil. 2007, 13:08

Destination Danger évoque les missions de John Drake (Patrick McGoohan), agent secret de l'OTAN. Il faut noter que cette série commença avant les James Bond et qu'il n'est donc pas l'un de ses dérivés contrairement aux Mystères de l'Ouest par exemple. La série dura quatre saisons et eut pour suite Le prisonnier avec le même acteur principal.







La Clé (The Key) - 20 novembre 1960

Cet épisode reprends le thème classique du genre: la taupe qui divulge des secrets. C'est le sujet d'autres films ou séries : Opération Cicéron (Five Fingers), Alias.

Charles Gray, plus tard dans On ne vit que deux fois (You Only Live twice) est l'un des invités.



Image

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3559
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Message par Cole Armin » 02 août 2007, 20:52

Copier-coller du message de Daniel dans le mauvais topic:


Daniel a écrit :Vous savez ce que j'aime de cette télésérie... c'est son réalisme. Les scénarios sont splendidement bien écrit et les dialogues assurent une belles profondeurs à l'histoire. Patrick McGoohan dans le rôle de John Drake est tout simplement épatant. Il est terriblement crédible dans la peau de cet espion.







Dans l'introduction de Destination Danger, il est intéressant de constater que l'abréviation MI6 britannique (comparable à la C.I.A.) n'est pas mentionnée puisse qu'il était illégal de le faire à cette époque en Angleterre. Au lieu de cela, il mentionne le MI5 qui est l'équivalent du F.B.I. aux États-Unis. Cette entrée en matière nous révèle subtilement que cet homme est dangereux, comme l'indique le titre en anglais de l'émission, "Danger Man". Créée par l'australien Ralph Smart en plein cœur de la guerre froide, cette télésérie d'espionnage britannique de trente-neuf épisodes, d'une demi-heure environ, nous relate l'histoire d'un espion appelé John Drake qui travaille pour l'O.T.A.N. (l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord) et qui part pour des missions secrètes parfois de l'autre côté du rideau de fer afin de mettre un terme aux activités pernicieuses des ennemis du monde libre. Ralph Smart n'a aucune vedette en vue jusqu'au jour il aperçoit un brillant acteur à la télévision, Patrick McGoohan. Ce dernier est aussitôt contacté et embauché pour le rôle principal de la télésérie.



Voici une petite analyse psychologique de John Drake afin de mieux comprendre le personnage... Il est un jeune idéaliste au service l'O.T.A.N. qui n'utilise presque jamais d'arme à feu malgré qu'il soit un tireur émérite, il déteste s'en servir et il tuera seulement s'il se sent indubitablement menacé. Il emploie de temps à autre des gadgets tels, appareils d'écoute électronique, appareils photographiques miniaturisés, etc. Cet agent secret ne se sert que de son intelligence. Il est malin, rusé, perspicace et parfois même arrogant. Il adore s'amuser avec sa proie tout comme un chat joue avec une souris avant de la dévorer. Il est brutal et efficace. Rarement, il remet en cause la nature et l'éthique de ses tâches. Quand les doutes l'envahissent, il essaie de s'ajuster à la situation plutôt que discuter du problème avec ses employeurs. Physiquement, Drake est très attrayant. Il est grand et élégamment vêtu... Il porte souvent des tweeds et possède une intéressante collection de chapeaux, mais dans l'ensemble sa garde-robe est conservatrice. Ce maître en déguisement montre aussi un intérêt pour la musique classique et plus particulièrement pour le piano. Il est souvent entre deux valises, parcourant le monde vers des destinations dangereuses.



En ce qui concerne ses relations avec la gent féminine... probablement la nature de sa profession d'espion incite à la méfiance envers les jeunes femmes qu'il côtoie et exhibe peu son attirance pour elles. Il faut dire que la plupart du temps, elles sont des ennemies potentielles. Comme vous pouvez le constater, nous sommes très loin du style de l'agent 007 James Bond de Ian Fleming.



Plusieurs acteurs connus à l'intérieur de cette télésérie tels que Donald Pleasance que nous voyons à plusieurs reprises dans le célèbre film à série Halloween, Lois Maxwell alias Miss Moneypenny dans les premiers James Bond ainsi que le très jeune Robert Shaw, le fameux chasseur de requins dans Jaws.

Avatar du membre
Fredge
Messages : 5
Enregistré le : 02 août 2007, 12:31

Message par Fredge » 03 août 2007, 09:41

Y a-t-il un lien entre cette série et "Le Prisonnier"?



Fredge

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3559
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Message par Cole Armin » 03 août 2007, 10:30

Fredge a écrit :Y a-t-il un lien entre cette série et "Le Prisonnier"?



Fredge
D'après ce que j'ai lu, oui:



http://fr.wikipedia.org/wiki/Destination_danger
Bien que personne ne l'ait jamais officiellement confirmé, il est vraisemblable que le Prisonnier (The Prisoner) soit la suite de Destination danger et que les personnages de Numéro 6 et de John Drake ne fassent qu'un. Patrick McGoohan n'a d'ailleurs rien fait pour changer son look entre les deux séries.



De plus, deux éléments sont au moins communs à ces deux séries. L'utilisation du thème du double (épisode Schizoïd Man dans le Prisonnier), et le village hôtel de Portmeirion utilisé comme décor du Prisonnier, dans un épisode de Destination Danger. La scène est disponible sur le coffret Le Prisonnier publié par les éditions TF1 Vidéo.


Mais peut-être que Daniel pourra le confirmer.

Avatar du membre
Daniel
Messages : 144
Enregistré le : 20 nov. 2006, 01:01

Message par Daniel » 03 août 2007, 14:14

Vl92, tu as parfaitement répondu à la question de Fredge. :D



Je peux également ajouter que Patrick McGoohan campe dans la même veine et durant la même période, un espion, David Jones, qui ressemble à tout point de vue au personnage de John Drake dans le film de John Sturges : Zebra, station polaire (Ice Station Zebra) en 1968.



Son personnage de David Jones est malin, rusé, perspicace, très arrogant, brutal et efficace. Il adore également avoir le dernier mot dans une conversation et montrer sa supériorité. Comme vous pourrez constater que ce David Jones n'est pas là pour se faire des amis ni pour se faire aimer. Il préfère garder ses distances avec les gens afin de mieux se concentrer sur sa mission. ::)



Nous avons vraiment l'impression de voir une nouvelle aventure de Destination Danger à travers ce film. :P

Avatar du membre
Fredge
Messages : 5
Enregistré le : 02 août 2007, 12:31

Message par Fredge » 03 août 2007, 15:41

Merci à tous les deux pour ces précisions!



Fredge

Répondre