Samson et Dalila - Samson and Delilah - Cecil B DeMile - 1949

Liste des films critiqués
Avatar du membre
Scaramouche
Modérateur
Messages : 581
Enregistré le : 21 janv. 2005, 11:17

Samson et Dalila - Samson and Delilah - Cecil B DeMile - 194

Message par Scaramouche » 13 janv. 2007, 14:45

Samson and Delilah (1949)

VHS

Image


Une fois de plus Cecil B DeMile évoque une histoire tirée de la bible dans cette superproduction dont il maîtrisait parfaitement les rouages. Comme à son habitude le metteur en scène de Samson and Delilah nous offre deux, trois séquences qui font honneur à ce genre de film !
Reste que malgré tout sur la durée, l'oeuvre fait pale figure en comparaison de ses autres films bibliques. Le casting n'est pas en reste, Victor Mature musculation saillante incarne un parfait Samson, Hedy Lamar
Spoiler : Afficher
par qui Samson sera trahi
est belle à damner un saint, et enfin toujours juste le machiavélique George Sanders.

A noter : film à ce jour inédit en DVD !
ImageImage

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3672
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Re: Samson et Dalila - Samson and Delilah - Cecil B DeMile -

Message par Cole Armin » 13 janv. 2007, 15:37

J'ai bien aimé ce film pour son casting 5 étoiles notamment.
Le duo Mature - Lamarr marche à merveille.

Vivement une sortie en DVD!

Image

Invité

Re: Samson et Dalila - Samson and Delilah - Cecil B DeMile -

Message par Invité » 02 mars 2007, 00:36

Scaramouche a écrit :Samson and Delilah (1949)

VHS

Image


Une fois de plus Cecil B DeMile évoque une histoire tirée de la bible dans cette superproduction dont il maîtrisait parfaitement les rouages. Comme à son habitude le metteur en scène de Samson and Delilah nous offre deux, trois séquences qui font honneur à ce genre de film !
Reste que malgré tout sur la durée, l'oeuvre fait pale figure en comparaison de ses autres films bibliques. Le casting n'est pas en reste, Victor Mature musculation saillante incarne un parfait Samson, Hedy Lamar
Spoiler : Afficher
par qui Samson sera trahi
est belle à damner un saint, et enfin toujours juste le machiavélique George Sanders.

A noter : film à ce jour inédit en DVD !
Effectivement, et ça paraît insensé qu'un tel film, énorme succès, produit par une grosse Major, soit inédit en DVD !!! Et il ne repasse pas beaucoup à la TV (FR 3 le passait souvent à une certaine époque).

Daniel2
Messages : 92
Enregistré le : 20 nov. 2006, 00:59

Message par Daniel2 » 05 mars 2007, 21:08

:roll: Saviez-vous que le rôle de Samson aurait pu être tenu par Henry Wilcoxon, mais il était considéré trop vieux pour le rôle ? Par la suite, il y a eu Burt Lancaster sur la liste, mais sa candidature ne fut pas retenu parce qu'il était considéré comme trop jeune pour personnifié le rôle de l'homme fort. Finalement, c'est Victor Mature qui décroche par la suite la timbale.

Avatar du membre
Personne
Messages : 8361
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 05 mars 2007, 23:45

Ah oui, vu sous cet angle on peut dire qu'il était mature pour le rôle! :mrgreen: Désolé! :oops:

Avatar du membre
AJAX
Messages : 125
Enregistré le : 27 janv. 2008, 13:29
Localisation : In illo tempore
Contact :

ET STEEVE REEVES ?

Message par AJAX » 19 mars 2009, 12:36

Il paraît que Steve Reeves avait également été auditionné pour ce rôle par Cecil B. Mais en 1948, il n'était pas encore suffisamment célèbre, alors que le beau Vic était une valeur sûre aux Box Office.

Pour mémoire, il ne fut sacré champion de bodybuilding "Mr Universe" qu'en 1950, à Londres (Reg Park se contentant de la seconde place).

Mais il avait été en 1945 et 1946 deux fois Mr Pacific Coast
1946 Mr California
1947 Mr America
1948 Mr Universe (2e) + Mr USA (2e) + M. Monde (à Cannes, le 15 août)

En 1948, sa notoriété était suffisante pour que DeMille s'intéresse à lui, mais cela ne suffisait pas pour convaincre les producteurs.

On conte aussi que Sergio Leone le pressentit pour UNE POIGNEE DE DOLLARS, mais là je suis tout de même quelque un peu sceptique. Reeves était trop connoté "péplum", un genre que détestait Leone qui en tourna quelques uns, et même dirigea Reeves dans LES DERNIERS JOURS DE POMPEI (et faillit le diriger une seconde fois dans ROMULUS ET REMUS, qu'il refila à son assistant Sergio Corbucci). Leone rêvait de diriger des grandes stars américaines comme Henri Fonda ou Jason Robarts, ce qu'il finira par faire, mais plus tard; pour l'heure il se contenta de Clint Easwood, qui végétait entre des séries TV et des petits boulots de terrassement.
A noter que le grand Steeve tourna un western en Italie dont il aurait été coscénariste, VIVO PER LA TUA MORTE.

J'ai lu aussi qu'il fut pressenti pour incarner James Bond, et là je dois dire qu'on l'a échappé belle, car je ne le vois absolument pas dans ce personnage trop british...

AJAX
Triérarque
"A Rome, vis comme les Romains"

http://www.peplums.info/

Avatar du membre
trinita
Messages : 2091
Enregistré le : 22 mai 2007, 16:42

Message par trinita » 19 mars 2009, 18:42

Pour ceux que ça intrigue, le lien pour la critique de l'unique western qu'a tourné Steve Reeves :

http://forum.westernmovies.fr/viewtopic ... eve+reeves

Avatar du membre
Scaramouche
Modérateur
Messages : 581
Enregistré le : 21 janv. 2005, 11:17

Re: Samson et Dalila - Samson and Delilah - Cecil B DeMile -

Message par Scaramouche » 27 mai 2009, 09:03

Scaramouche a écrit :Samson and Delilah (1949)

VHS

Image


Une fois de plus Cecil B DeMile évoque une histoire tirée de la bible dans cette superproduction dont il maîtrisait parfaitement les rouages. Comme à son habitude le metteur en scène de Samson and Delilah nous offre deux, trois séquences qui font honneur à ce genre de film !
Reste que malgré tout sur la durée, l'oeuvre fait pale figure en comparaison de ses autres films bibliques. Le casting n'est pas en reste, Victor Mature musculation saillante incarne un parfait Samson, Hedy Lamar
Spoiler : Afficher
par qui Samson sera trahi
est belle à damner un saint, et enfin toujours juste le machiavélique George Sanders.

A noter : film à ce jour inédit en DVD !
L'arlésienne continue pour ce film de C.B DeMille... Ne pensons plus au DVD, ciblons une édition en HD !!! :mrgreen:
ImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Modérateur
Messages : 394
Enregistré le : 17 avr. 2010, 18:14
Localisation : au nord de Strasbourg

Re: Samson et Dalila - Samson and Delilah - Cecil B DeMile - 1949

Message par U.S. Marshal Cahill » 12 juin 2011, 10:35

ImageImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Modérateur
Messages : 394
Enregistré le : 17 avr. 2010, 18:14
Localisation : au nord de Strasbourg

Re: Samson et Dalila - Samson and Delilah - Cecil B DeMile - 1949

Message par U.S. Marshal Cahill » 09 mars 2013, 14:32

le dvd sort en import le 12 mars avec la vf (source Années laser)
=> http://www.amazon.com/Samson-Delilah-Ge ... nd+Delilah
Subtitles: English, French, Spanish
Dubbed: English, French, Spanish
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
chip
Messages : 734
Enregistré le : 17 avr. 2007, 21:04

Re: Samson et Dalila - Samson and Delilah - Cecil B DeMile - 1949

Message par chip » 11 mars 2013, 08:33

:D Un bon souvenir d'enfance, Hedy est éblouissante de beauté.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Modérateur
Messages : 394
Enregistré le : 17 avr. 2010, 18:14
Localisation : au nord de Strasbourg

Re: Samson et Dalila - Samson and Delilah - Cecil B DeMile - 1949

Message par U.S. Marshal Cahill » 26 mars 2014, 18:51

le Blu Ray est désormais disponible ! (20 eur)
Widescreen - 134 mn - français mono - anglais mono dolby True HD -

attention édition limitée :wink:
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

pass
Messages : 682
Enregistré le : 20 déc. 2014, 18:17

Re: Samson et Dalila - Samson and Delilah - Cecil B DeMile - 1949

Message par pass » 30 déc. 2014, 18:06

Première représentation à Paris le 5 Octobre 1951 au " Paramount " , au " Palais-Rochechouart " , au " Paris " et au " Sélect-Pathé " en VF et VO .

Répondre