La route - The road - John Hilcoat - 2009

Liste des films critiqués
Avatar du membre
John Mallory
Messages : 59
Enregistré le : 20 mars 2006, 20:31
Localisation : Lausanne (CH)

La route - The road - John Hilcoat - 2009

Message par John Mallory » 17 janv. 2010, 10:11

Dans un monde post-apocalyptique, ravagé par les tremblements de terre et les incendies, un père (Viggo Mortensen) et son fils (Kodi Smit-McPhee) parcourent les routes désertiques à la recherche d'un lieu habitable.

Amateur de films post-apocalyptique, voilà un film qui devrait vous ravir. Car nous avons ici un de ces films de survie qui vous tient aux tripes, tellement ils sont réalistes. John Hilcoat a vraiment soigné son long-métrage jusque dans les moindres détails. Rarement, le réalisme n'aura été poussé aussi loin que cela. Dans un monde où la terre est devenue stérile et où la nourriture se fait rarissime, les quelques survivants qui n'ont pas succombé au cannibalisme, ne sont plus que des locques humaines, marchant continuellement à la recherche d'un paradis perdu et chimérique. Les carcasses de voitures servent d'abris et la moindre canette de Coca-Cola trouvée devient aussi précieuse que de l'or. Hormis quelques flash-back colorés, le ton du film est particulièrement sombre. Tout évoque la mort. La nature est dévastée, les arbres s'effondrent les uns après les autres, l'eau est empoisonnée, le moindre être humain rencontré devient un ennemi mortel, bref c'est glauque à souhait. Certains passages rappellent l'ambiance malsaine de Mad Max, Massacre à la tronçonneuse et des films de Georges Romero avec des meutes de survivants organisant des chasses à l'homme, pour se faire des réserves de gibier.

Les scènes d'action sont rares, mais apportent leur lot de tension. Même si j'ai cité Mad Max, ne vous attendez pas non plus à un film de cet accabit. On assiste ici à la lente déchéance de deux personnages deséspérés. Amaigris, épuisés et malades, ils continuent néanmoins à se battre pour survivre, en se raccrochant à des souvenirs d'un monde définitivement disparu. Les maquillages et performances des acteurs sont particulièrement remarquables. J'ai mis un moment avant de reconnaître Robert Duvall, lors de son apparition, tant les grimages sont réussis.

Bref, voilà le genre de film à éviter lorsqu'on a le moral à plat. Il est tellement désespérant, mais tellement bien fait, qu'on y est scotché du début à la fin.


Image

sylvsteph
Messages : 70
Enregistré le : 22 févr. 2009, 16:41

Re: La route - The road - John Hilcoat - 2009

Message par sylvsteph » 17 janv. 2010, 14:08

Je suis tout à fait de ton avis. C'est un excellent film, on ne pourrait faire mieux sur ce sujet. Mais très sombre tout de même, à déconseiller aux dépressifs.

Avatar du membre
Personne
Messages : 8368
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Re: La route - The road - John Hilcoat - 2009

Message par Personne » 23 août 2010, 16:40

Bien hypnotisé par cette Route au sujet finalement très proche du Livre d'Eli, le monde en cendres, le cannibalisme, les humains qui chassent en groupe d'autres humains... il y a même un personnage, que joue Robert Duvall, qui s'appelle Eli et qui est presque aveugle...
Le style est encore plus pessimiste que dans Le Livre d'Eli, à la crasse et au look de vrai clodo de Viggo Mortensen, répond le parka impeccable de Denzel Washington. Cette Route sera plus organique, le style John Hillcoat apperçu dans The Proposition est bien là!! Corps transperçés, saleté, réalisme...

Viggo Mortensen est exceptionnel là encore. A signaler que dans une interview incluse en bonus, il parle relativement bien le français... Le gamin est vraiment touchant.
Hillcoat retrouve Guy Pearce, qu'il avait déjà dirigé dans The Proposition. La musique est également de Nick Cave.

phylipmarlow
Messages : 196
Enregistré le : 07 sept. 2009, 17:40
Localisation : Dijon

Re: La route - The road - John Hilcoat - 2009

Message par phylipmarlow » 23 août 2010, 17:17

Je l'ai acheté en Dvd,je ne l'ai pas encore visionné mais vu la critique il parait que c'est un bon film post apocalyptique génial.
Si tu veux m'appeller tu a cas me siffler ( Le port de l'angoisse)

Image

Répondre