Gas-Oil- 1955 - Gilles Grangier

Liste des films critiqués
Répondre
Avatar du membre
tietie007
Messages : 163
Enregistré le : 28 janv. 2007, 19:19
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Gas-Oil- 1955 - Gilles Grangier

Message par tietie007 » 19 mars 2017, 10:13

Image

Gas-Oil de Gilles Grangier est une adaptation du roman "Du raisin dans le gas-oil" de Georges Bayle, paru chez Gallimard en collection "Série Noire". Cinéaste populaire, qui a tourné près de 12 films avec Jean Gabin, Grangier narra la vie quotidienne des français, dans les années 50-60, ce qui fait que son cinéma a une dimension sociologique, que l'on retrouve dans ce film avec tous les seconds rôles qui ont fait la richesse du cinémas hexagonal et qui traversent le film, comme Robert Dalban, Michel Peres ou Marcel Bozzuffi, alors jeune premier.

Image

Ce film est aussi la rencontre entre le dialoguiste Michel Audiard et Jean Gabin, duo qui fit florès par la suite.
L'histoire se passe dans le milieu des routiers. Un soir, le chauffeur Jean Gabin

Image


roula sur un homme qui s'avéra être un voyou, qui avait doublé sa bande lors d'un braquage, s'étant enfui avec l'argent du butin. Le chef de bande qui, joué par le poupin Roger Hanin,

Image

va alors s'intéresser à notre chauffeur, soupçonné d'avoir récupéré le butin sur l'accidenté.
Le film vaut surtout pour l'évocation de cette "France d'en-bas" qui était la marque de fabrique de Grangier, et pour le couple singulier formé entre le quinqua Gabin et la jeune et jolie Jeanne Moreau,

Image

qui fut par la suite l'égérie de la Nouvelle Vague qui détestait ce cinéma-là !

Une critique un peu plus complète ici :

http://le-cinema-de-tietie007.blog4ever ... el-audiard

Avatar du membre
chip
Messages : 649
Enregistré le : 17 avr. 2007, 21:04

Re: Gas-Oil- 1955 - Gilles Grangier

Message par chip » 19 mars 2017, 13:22

Tourné à Clermont-Fd et aux alentours...on en parlait beaucoup au collège à l'époque , certains avaient assisté au tournage de quelques scènes...un bon " Gabin"...Il sera l'année suivante encore routier dans " Des gens sans importance", peut-être le meilleur film de Verneuil, où après " French cancan" il retrouvait la délicieuse Françoise Arnoul.

Avatar du membre
tietie007
Messages : 163
Enregistré le : 28 janv. 2007, 19:19
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Re: Gas-Oil- 1955 - Gilles Grangier

Message par tietie007 » 19 mars 2017, 16:10

François Arnoul, délicieuse dans Le Fruit défendu, d'Henri Verneuil, en 1952. Les gens ne se souviennent plus qu'elle était la concurrente de BB, à l'époque.

http://le-cinema-de-tietie007.blog4ever ... it-defendu

kiemavel1
Messages : 234
Enregistré le : 06 juin 2015, 11:49

Re: Gas-Oil- 1955 - Gilles Grangier

Message par kiemavel1 » 19 mars 2017, 18:35

Vu il y a un bout de temps. J'avais bien aimé même si j'avais trouvé le couple Gabin-Moreau pas très bien assorti dans ce film là. De mémoire, elle était instit et originaire de la "grande ville" (il me semble) et du coup ça permettait de mieux faire passer des dialogues assez peu "naturalistes". La première épouse de Gabin, Gaby Basset avait un tout petit rôle en tant que serveuse du routier fréquenté par Gabin et Bozu. La seule chose que je n'avais pas aimé, c'était les invraisemblances dans le comportement des "méchants" truands parisiens, et pas plus le jeu de leur chef : le "beauf" :)

Assez bon Grangier mais il a fait mieux ... et moins bien. avec ça, on est bien avancé...Dans les bons avec le vieux, je compte Le sang à la tête par exemple et dans les moins bons : La vierge du Rhin.

Avatar du membre
tietie007
Messages : 163
Enregistré le : 28 janv. 2007, 19:19
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Re: Gas-Oil- 1955 - Gilles Grangier

Message par tietie007 » 19 mars 2017, 19:06

Oui, il est vrai que le couple Gabin/Moreau n'est pas spécialement bien assorti. Le camionneur quinqua et la jeune instit, c'est un peu atypique ! :D

Stark
Messages : 100
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:19

Re: Gas-Oil- 1955 - Gilles Grangier

Message par Stark » 25 mai 2017, 09:13

Gas-Oil avec Gabin en routier, c'est sympa, même si "Des Gens Sans Importance" est bien supérieur. Mais le final est bath.

Un bon Gabin peu connu, c'est "Leur Dernière Nuit" de George Lacombe (mais ce n'est pas du Audiard). Peu connu également, "Miroir" de Raymond Lamy avec un final ....

Répondre