Il marchait la nuit - He walked by night - Alfred L. Werker - 1948

Liste des films critiqués
Répondre
Avatar du membre
tietie007
Messages : 163
Enregistré le : 28 janv. 2007, 19:19
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Il marchait la nuit - He walked by night - Alfred L. Werker

Message par tietie007 » 05 févr. 2007, 18:18

Un polar des années 40, dans la lignée des films noirs documentaires à la Mark Hellinger. De très belles images de la ville de Los Angeles.

Image





Image



L'histoire de cet hors-la-loi, joué par Richard Basehart, dans un LA nocturne, recèle de bonne surprise.

Avatar du membre
Personne
Messages : 8369
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 06 févr. 2007, 12:49

Film disponible en dvd zone 1 avec des sous-titres Français.



Image



Film que je recommande vivement à l'aspect quasi documentaire avec des scénes dans les égouts qui seraient l'oeuvre d'Anthony Mann(voir beaucoup plus).



http://www.imdb.com/title/tt0040427/

Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

Message par wintergreen » 14 mars 2008, 16:50

Vu hier soir.

He walk by night: 2 films en un.

La réalisation par A. Mann de plusieurs séquences d'action (notamment celles des égouts), est confirmée dans les ouvrages de Tavernier/Coursodon et de Silver/Ward.
Et l'on discerne effectivement dans les scènes en extérieur, le rythme nerveux et l'esthétique du duo Mann/Alton : ambiances nocturnes, jeux d'ombres, lumières indirectes, profondeur de champ avec contraste entre les gros plans (décadrés, voire coupés), et les plans lointains: Un régal

En revanche, si la progression de l'enquete policière est logique, cohérente et pleine de suspense, elle est plombée par des séquences explicatives et une voix off envahissante et didactique, qui transforment par moment, le film en véritable spot de recrutement à la gloire des forces de l'ordre. (voir la séquence du portrait robot, à la limite du ridicule)

Au contraire du Raw deal du duo Mann/Alton , ou la voix off s'intègre parfaitement dans l'ensemble

Avis mitigé donc, pour un film a voir quand meme

Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

Message par wintergreen » 15 mars 2008, 09:20

wintergreen a écrit : Au contraire du Raw deal du duo Mann/Alton , ou la voix off s'intègre parfaitement dans l'ensemble
Le fait que les 2 films soient édités dans un seul et meme coffret ne m'autorise pas a raconter des conneries: la voix off du flic, c'est dans T MEN

Wintergreen !: privé de films noirs pendant une semaine ! :mrgreen:

Avatar du membre
Personne
Messages : 8369
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 15 mars 2008, 09:44

wintergreen a écrit : Wintergreen !: privé de films noirs pendant une semaine ! :mrgreen:
e
Ah non, pas ça! :lol: Ou alors pour te punir tu vas devoir regarder Basic Insctint 2 en boucle pendant une semaine! :mrgreen:

Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

Message par wintergreen » 15 mars 2008, 18:58

Personne a écrit :
wintergreen a écrit : Wintergreen !: privé de films noirs pendant une semaine ! :mrgreen:
e
Ah non, pas ça! :lol: Ou alors pour te punir tu vas devoir regarder Basic Insctint 2 en boucle pendant une semaine! :mrgreen:
Ouais... en attendant le 3ème :lol:

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3559
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Message par Cole Armin » 07 juil. 2008, 15:07

Un film noir documentaire très bon.
Il marche dans la nuit inspira d'ailleurs la série culte Dragnet créée par Jack Webb, qui est un second rôle ici. Les points communs sont le style documentaire et aussi la voix off qui introduit le sujet avec une description de Los Angeles et le changement des noms "afin de protéger les innocents". Ce film est dans le même ton qu'Appelez Nord 777, sorti la même année. Le point de départ est le même: la mort d'un policier et le style documentaire y est très présent.

Richard Basehart est plutôt convainquant face à Scott Brady et Jack Webb en détectives. Basehart tournait son troisième film. L'année suivante, il allait faire l'excellent Tension. Werker l'avait dirigé pour son premier film Repeat Performance. Le personnage qu'il interprète ressemble à celui d'Alan Ladd dans Tueur à gages: quelqu'un qui tue facilement et qui aime un animal, en l'occurrence : un chien (contre un chat pour Ladd).
Une bonne photographie de John Alton qui n'atteint tout de même pas les sommets. Le scénariste est Crane Wilbur qui participa à Chasse au gang d'André De Toth.
Alfred L. Werker était un réalisateur de série B doué. Anthony Mann est réputé avoir dirigé certaines séquences.

http://filmnoir.cinefaniac.fr/dvd/walkedbynight.php

Image

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3559
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Message par Cole Armin » 06 sept. 2008, 17:06

Extrait de la scène finale, à ne pas regarder si vous avez déjà vu le film!
Spoiler : Afficher

pass
Messages : 679
Enregistré le : 20 déc. 2014, 18:17

Re: Il marchait la nuit - He walked by night - Alfred L. Werker - 1948

Message par pass » 08 janv. 2015, 20:09

Première représentation à Paris le 5 Mai 1950 à l' " Astor " , à l' " Avenue " et au " Plaza " en VF et VO .

Stark
Messages : 84
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:19

Re: Il marchait la nuit - He walked by night - Alfred L. Werker - 1948

Message par Stark » 12 févr. 2017, 22:25

He Walked By Night est réalisé par deux metteurs en scènes, un maître et un honnête artisan. Ce qui en fait un polar bancal, navigant entre deux styles différents. Mais il ne faut surtout pas oublier le génial metteur en cadre qu'est John Alton : comme souvent, ses nombreux polars démarrent par des séquences visuelles très travaillées, et celle de He Walked By Night est une de mes préférées, opinion confirmée après deux visions d'une copie mint à la cinémathèque. Quant à la scène des égouts, no need to say, perfect.

Stark
Messages : 84
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:19

Re: Il marchait la nuit - He walked by night - Alfred L. Werker - 1948

Message par Stark » 13 févr. 2017, 09:06

En ce qui concerne tonton Alfred, il avait réalisé juste avant He Walked By Night une rareté Eagle Lion, Repeat Performance, avec une intro virtuose (qu'aurait pu réaliser l'autre tonton Alfred, le grand Maître donc) qui catapulte le film vers des horizons inexploités dans le film noir, je n'en dis pas plus pour ne pas dévoiler le thème unique de cette pellicule qui serait en cours de restauration par un expert du film noir avec en bonus une interview de Joan Leslie. Patientez, ça vaut vraiment le Détour, Joan Leslie est au top, et c'est le tout premier film de Richard Basehart. Le reste du casting est également à la hauteur. Mais ne vous jetez surtout pas sur le dvd zone 1 déjà sorti, il y aurait une inversion de bobines ce qui est le comble pour un sujet déjà bien tortueux. Donc patience, on aura l'occasion d'en reparler.
L'artisan Alfred Werker mérite qu'on s'intéresse à son oeuvre, on y trouve pas mal de titres intéressants, comme Shock pour les films noirs addicts ou Rebel In Town (avec des scènes bien tendues) pour les westerns aficionados.

Répondre