Solo pour une blonde - The girl hunters - Roy Rowland - 1963

Liste des films critiqués
Répondre
Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

Solo pour une blonde - The girl hunters - Roy Rowland - 1963

Message par wintergreen » 07 nov. 2009, 23:04

Une jolie veuve, blonde, en maillot de bain, interrogée au bord d'une piscine par Mike hammer, en costume noir:
- La blonde: "Si je refuse de parler, vous me giflez ?"
- M. Hammer: "je ne gifle jamais les dames... je leur donne une fessée"
- La blonde "Je parlerai... qu'est ce que je gagne ?"
- M. Hammer: " Vous échappez à la fessée"
- La blonde souriante: "C'est tentant"

Un épisode de la saga Mike Hammer. Adaptée clé en main du roman éponyme de Mickey Spillane, par ... Mickey Spillane, qui incarne lui même le privé fonceur et brutal.
Affaire de famille donc, avec aux manettes Roy Rowland
Verdict: du tout bon
Tout d'abord, une mention pour le jeu d'acteur de M. Spillane dont c'est sauf erreur, le premier rôle au cinema (il jouera également dans un épisode de Columbo). Compact, massif, rugueux, coupe en brosse, démarche de rugbyman, il colle physiquement à l'image littéraire de M. Hammer. Logique. Qui pouvait mieux que lui comprendre la psychologie et traduire les motivations de son héros ?
Dans cet opus, Mike Hammer est deveu un clochard alcoolo depuis qu'il envoyé sa fidèle collaboratrice et amante Velda au casse-pipe dans une mission de garde rapprochée, à priori anodine, au terme de laquelle elle a disparue sans laisser de trace.
Il est tiré du caniveau par un inspecteur et un agent du FBI (excellent Lloyd Nolan, voix grave, humour pince sans rire), pour enquêter sur la mort d'un flic (et taupe du FBI), et d'un homme politique, tués par le même calibre. Meurtres liés à la disparition de Velda.

Comme beaucoup de romans Spillane/Hammer, l'intrigue est assez complexe et lorgne du coté de l'espionnage: beaucoup de personnages secondaires; des évènements déclencheurs remontant à la deuxième guerre mondiale; une narration rapide et chronologique, qui progresse essentiellement grâce aux multiples interrogatoires des témoins et autres indics, susceptibles de rencarder M. Hammer . Lequel court partout et se démène comme un beau diable entre les pièges et les pruneaux.
Beaucoup de scènes dialoguées entre des protagonistes qui tentent de reconstituer le puzzle des évènements (échanges virils, hard-boiled et cyniques); filmées de façon très toniques et ponctuées de courtes scènes de fusillades. Avec une une longue baston et un dénouement surprenant et futé, en guise de clôture

Au final du Spillane pur jus: dur à cuire, incorruptible, anti-rouge de conviction, (ce qui explique peut-être les pincements de nez dégoutés de certains critiques littéraires et ciné hexagonaux :mrgreen: ), adepte de la loi du talion et des méthodes expéditives; fidèle en amitié et qui cache sous son cuir de saurien une véritable fêlure depuis la disparition de sa Velda. En tout cas, dans ce film, un personnage au fond pas aussi monolithique ou macho que certains le dépeignent.

Image
Image
Modifié en dernier par wintergreen le 08 nov. 2009, 19:58, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Re: Solo pour une blonde - The girl hunters - Roy Rowland - 1963

Message par Personne » 08 nov. 2009, 11:04

J'en ai la bave aux lèvres! :D C'est dispo en officiel?

Avatar du membre
trinita
Messages : 2090
Enregistré le : 22 mai 2007, 16:42

Re: Solo pour une blonde - The girl hunters - Roy Rowland - 1963

Message par trinita » 08 nov. 2009, 11:23

Spillane qui s'adapte lui même et qui joue en plus.Image

Avatar du membre
chip
Messages : 765
Enregistré le : 17 avr. 2007, 21:04

Re: Solo pour une blonde - The girl hunters - Roy Rowland - 1963

Message par chip » 08 nov. 2009, 14:59

Bizarrement , le film fut tourné en Grande-Bretagne.

Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

Re: Solo pour une blonde - The girl hunters - Roy Rowland - 1963

Message par wintergreen » 08 nov. 2009, 16:57

Personne a écrit : C'est dispo en officiel?
Négatif à ma connaissance.
Vu sur un enregistrement VHS d'une diffusion sur le cable.
Le personnage de M. Hammer mériterait un petit coffret "classique".
Outre The girl Hunters et Kiss me deadly, on pourrait y inclure I the jury de Harry Essex (1953) et My gun is quick de Phil Victor/Georges White (1957).
Avec les problèmes de droits, ne rêvons pas trop. Peut être un jour en Z1.
En France ?! hum, hum...
Modifié en dernier par wintergreen le 08 nov. 2009, 20:24, modifié 1 fois.

Avatar du membre
trinita
Messages : 2090
Enregistré le : 22 mai 2007, 16:42

Re: Solo pour une blonde - The girl hunters - Roy Rowland - 1963

Message par trinita » 08 nov. 2009, 17:29

Et le J'aurais ta peau avec Assante. ::)

Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

Re: Solo pour une blonde - The girl hunters - Roy Rowland - 1963

Message par wintergreen » 08 nov. 2009, 20:48

trinita a écrit :Et le J'aurais ta peau avec Assante. ::)
Ha oui ! Celui là pas vu encore, mais ça semble être de la dynamite

Avatar du membre
chip
Messages : 765
Enregistré le : 17 avr. 2007, 21:04

Re: Solo pour une blonde - The girl hunters - Roy Rowland - 1963

Message par chip » 11 avr. 2019, 08:34

sorti le 15-06-2011.
Image

Répondre