Sharky's machine - L'anti gang - Burt Reynolds - 1981

Liste des films critiqués
Répondre
Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

Sharky's machine - L'anti gang - Burt Reynolds - 1981

Message par wintergreen » 13 févr. 2010, 21:10

C'est toujours un peu emmerdant de porter un jugement sévère sur un film qu'on attendait avec impatience et qu'on aurait aimé aimer. D'abord pour le personnage de Sharky, sorte d'Inspecteur Harry ironique et ensuite, parce que l'histoire et les acteurs promettaient un potentiel, finalement mal exploité.
Comme quoi, dans tous les domaines, l'attente est quelquefois aussi bonne, sinon meilleure que la concrétisation.
Pourtant, cet Anti-gang commence bien. Un long plan séquence aérien de la ville d'Atlanta; un zoom progressif sur l'inspecteur Sharky (Burt Reynolds) qui marche le long d'une voie ferrée, par un froid de canard, Plans rapprochés: on le suit dans une Zone industrielle, barbu, vêtu d'une grosse canadienne. il a rendez vous dans un hangar désaffecté avec un dealer black, pour le choper en flagrant délit.
Sur ce, badaboum ! un de ses collègues se pointe en bagnole au moment de la transaction; le black, piégé, sort la grosse artillerie, défouraille à tout va, S'ensuit une poursuite pédestre dans les rue d'Atlanta, avec prise d'otage dans un bus, cavalcades, cascades, fusillades. Exécution du dealer. le tout, passé à la moulinette d'un montage nerveux, serré, caméra épaule... Ca démarre donc sur les chapeaux de roues et on se dit qu'on va passer un bon moment de polar musclé à la sauce vigilante. Las ! A l'exception de quelques séquences ultérieures, le meilleur est passé.
La suite ? Jugé trop bruyant pour la sieste des citoyens de la ville, Sharky est muté à la Brigade des moeurs sous les ordres de Friscoe (Charles Durning). Ce dernier a un QI proche de zéro et n'a qu'un objectif : planquer ses miches, sans faire de vagues, en attendant la retraite. Friscoe c'est la caution humoristique du film. Il ne comprend rien, est dépassé par les évènements, arrive toujours un poil trop tard, et est néanmoins persuadé qu'IL contrôle la situation.
L'équipe de Sharky (dont fait partie Papa/Brian Keith, méconnaissable sous sa tignasse blanche), va tenter de faire tomber un réseau de proxénétisme lié à la politique. Pourquoi pas ? Sauf que le film subit alors un coup de frein fatal, dont il ne se remettra pas. Pendant une vingtaine de minutes, on voit Sharky et ses collègues filer, surveiller, écouter et épier la prostituée Domino (Rachel Ward) maquée par Victor (Vittorio Gassman). Micros dans l'appartement, écoutes téléphonique, surveillance à la jumelle, à la longue vue... Tout y passe, Y compris la somnolence du spectateur. Tout juste réveillé par l'exécution brutale et assez efficace d'une call girl.
Evidemment, Sharky tombe amoureux de Domino et, sous son cuir tanné, laisse apparaitre un sensibilité de gros nounours tendre, qui sculpte des roses sur les portes de son appartement ! Les scènes intimistes sont touchantes, bien jouées, mais finissent par déséquilibrer la narration.
Lorsque le suspense reprend ses droits, la tension est définitivement retombée. Quelques scènes comme la confrontation verbale entre Sharky et Victor et une bonne séquence brutale de mutilation et de baston (ceux qui ont vu Yakuza comprendront) sur un bateau, rélèvent le niveau et on se dit que le film va finir sur un bon tempo.
Hélas, un final grand-guignolesque, irréaliste et interminable clôture les débats sur une note décevante: Une escouade de flics prend d'assaut un bâtiment, mais on ne voit que le trio de l'équipe de Sharky, aux trousses d'un tueur (les autres doivent être coincés dans les ascenseurs); Lequel, criblé de balles, continue sa fuite, increvable, comme dans tous les bons navets ou les balles sont en shamallow.
Sharky's machine: inégal et décevant, malgré de bons passages et des acteurs convaincants. Le film manque d'unité, de cohérance; écartelé entre l'humour, l'action et la romance. Dommage.B. Reynolds à du charisme et n'est pas manchot à la réalisation.

Image

Image




...
Modifié en dernier par wintergreen le 15 févr. 2010, 10:11, modifié 5 fois.

Avatar du membre
trinita
Messages : 2091
Enregistré le : 22 mai 2007, 16:42

Re: Sharky's machine - L'anti gang - Burt Reynolds - 1981

Message par trinita » 13 févr. 2010, 21:58

C'est noté :wink: mais je me laisserais sans doute tenter car Burt Reynolds, scène à la Yakusa et Rachel Ward. ::)
Donc je reviendrai dans quelques temps. :mrgreen:

Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

Re: Sharky's machine - L'anti gang - Burt Reynolds - 1981

Message par wintergreen » 13 févr. 2010, 22:12

trinita a écrit :mais je me laisserais sans doute tenter :
Tu as raison, car ce n'est quand même pas un navet. En plus des acteurs susnommés, on croise la trogne de forban d'Henry Silva en tueur à gages cocaïnomane à sang froid, qui cabotine un chouïa sur la fin du film.
J'attends ton avis :wink:

Avatar du membre
trinita
Messages : 2091
Enregistré le : 22 mai 2007, 16:42

Re: Sharky's machine - L'anti gang - Burt Reynolds - 1981

Message par trinita » 13 févr. 2010, 22:28

Je viens d'aller sur la Zone et d'autre site de vente en ligne et ils mettent que le dvd sera dispo à partir d'Avril.... :shock: :? :oops: Comment que ta fait pour l'avoir ???

Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

Re: Sharky's machine - L'anti gang - Burt Reynolds - 1981

Message par wintergreen » 14 févr. 2010, 18:49

trinita a écrit :Comment que ta fait pour l'avoir ???
Je l'ai déniché chez Virgin Champs Elysées sur un tuyau de Personne :wink:


Avatar du membre
chip
Messages : 606
Enregistré le : 17 avr. 2007, 21:04

Re: Sharky's machine - L'anti gang - Burt Reynolds - 1981

Message par chip » 15 févr. 2010, 16:39

Bizarrement, la critique de Wintergreen, me donne envie d'acheter le dvd, surtout si ça se calme après un début tonitruant, je n'aime pas trop quand ça "défouraille" à tout va(sans intérèt pour moi), le nostalgique du film noir des années 40-50 que je suis, préfère l'atmosphère, l'ambiance, les dialogues aux coups de feu. Et puis Burt Reynolds est un monsieur sympathique, comme j'ai pu le constater lors de sa venue au festival de Deauville en 2001.

Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

Re: Sharky's machine - L'anti gang - Burt Reynolds - 1981

Message par wintergreen » 15 févr. 2010, 18:12

chip a écrit : Et puis Burt Reynolds est un monsieur sympathique, comme j'ai pu le constater lors de sa venue au festival de Deauville en 2001.
Avec quelques pépites comme Delivrance, c'est un acteur qu j'aime bien aussi, malgré une carrière en dent de scie, En appelant sa maison de prod Déliverance production (co-productrice de Sharky's machine), l'intéressé rend certainement hommage au film qui l'a propulsé au rang de star, après une longue carrière TV.
Pour en revenir à Sharky's, je ne suis pas non plus un inconditionnel des films de fusillades non stop. Au delà des changements de rythmes qui finalement, permettent au film de respirer, ce sont plutôt les ruptures et les transitions de ton et de registre qui engendrent une oeuvre décousue. Comme si B. Reynolds avait voulu prouver qu'il pouvait tout filmer et tout jouer. Une vague impression de collages.
La ou Fini de rire de John Farrow avait mis de l'huile dans les rouages des différents répertoires, abordés avec brio (comédie, action, romance ...), Sharky's machine manque de liant, avec quand même une grosse baisse de régime au 1er tiers.

En attendant ton avis... :wink:
Modifié en dernier par wintergreen le 16 févr. 2010, 10:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
chip
Messages : 606
Enregistré le : 17 avr. 2007, 21:04

Re: Sharky's machine - L'anti gang - Burt Reynolds - 1981

Message par chip » 15 févr. 2010, 18:25

Je vais attendre que le prix du dvd, qui vient de paraître, baisse....

xplane93
Messages : 1
Enregistré le : 25 août 2017, 16:09

Re: Sharky's machine - L'anti gang - Burt Reynolds - 1981

Message par xplane93 » 26 août 2017, 13:28

En ce 25/08/2017 on peut avoir l'édition Blu-Ray allemande (st EN VF).
Sharky's Machine Warner Bros 1981, c'est surtout un mélange de film noir et d’ »actionthriller », dans lequel les éléments de suspense cèdent de plus en plus la place à ceux de l'action cinéma. Tout a été déjà dit par d’autres critiques.
Le film de 122 minutes est actuellement disponible chez Warner uniquement sur Blu-ray, malheureusement sans bande son VF. Quant à l’image Blu-ray, elle est au format 1.78: 1 (16: 9 anamorph), bonne et suffisamment nette, en tous cas meilleure que le DVD en VF!. Le son qui convainc le plus est l’anglais, car DTS 5.1. Ajoutés à cela sont, les pistes audio mono en allemand et en espagnol. Les sous-titres sont en Français et espagnol, le choix n'est malheureusement pas plus important. En tant que bonus supplémentaire, une bande annonce en anglais sans sous-titres est offerte. Conclusion: le film mérite cette version, surtout si vous aimez le thriller et surtout une meilleure édition que l’originale.

Ce film existe donc en Blu-ray sur cette page: https://www.amazon.de/gp/product/B00S5V ... B7XF&psc=1
en allemand anglais et sous-titres en vf, l’idéal…..

Répondre