[07/03/2018] Utu (La Rabbia)

Répondre
Avatar du membre
pak
Messages : 260
Enregistré le : 26 nov. 2012, 19:21

[07/03/2018] Utu (La Rabbia)

Message par pak » 15 janv. 2018, 20:11

Le 7 mars prochain sera disponible le film néo-zélandais Utu de Geoff Murphy (1982), édité par La Rabbia.

C'est un petit évènement de revoir ce film longtemps invisible de fait de brouilles entre ses producteurs.

C'est d'autant plus incroyable cette invisibilité quand on sait que ce fut le premier film néo-zélandais présenté au Festival de Cannes (hors-compétition) et qu'il fut au moment de son tournage le film le plus coûteux réalisé dans le pays (depuis, un certain Peter Jackson a largement hissé la barre plus haut). Ce fut aussi le second plus gros succès local à son époque.

Utu est une sorte de western maori, qui charrie les mêmes thèmes que le western classique : les massacres de tribus, la vengeance qu'ils suscitent, la haine qu'elle provoque, le renvoi dos à dos de deux mondes qui s'affrontent sans chercher à cohabiter.

Le film est sans concessions, brutal (le massacre du village du héros renvoi directement à ceux vus dans Soldat bleu ou Little Big Man. L'auteur ne cherche d'ailleurs pas à rendre sympathique ce guerrier qui court après sa vengeance et tente de soulever ses semblables contre les Blancs. Comme eux, il tue salement, et provoque l'ire des victimes survivantes, et la soif de vengeance appellera une autre vengeance, un cercle de la violence sans fin, qui, forcément, se terminera mal.

En 2013, Geoff Murphy et son monteur de l'époque ont pu remettre la main sur le film, ainsi que sur des scènes supprimées, le film ayant été remonté pour l'international. Le réalisateur en a profité pour réintégrer des moments du montage initial, tout en en supprimant d'autres, offrant sa version "redux" du film. Donc le film sera différent de celui vu à Cannes et sorti en salles chez nous 27/06/1984.

Une occasion de redécouvrir le travail d'un cinéaste qui a perdu son âme et ses ambitions à Hollywood (comme beaucoup d'étrangers partis tenter leur chance en Californie), car Utu et son film suivant, Le Dernier survivant (The Quiet Earth) lui donnèrent son visa pour aller aux USA mettre en boite Young Guns II. S'en suivit ensuite des séries B alimentaires (Freejack, Piège à grande vitesse, Fortress 2) et des téléfilms. Une dégringolade artistique qui le remisa en réalisateur de seconde équipe sur la trilogie Le Seigneur des anneaux de Peter Jackson et sur la purge xXx²: The Next Level.

Après ce purgatoire, Geoff Murphy est rentré en Nouvelle-Zélande, où il a peu tourné. A 70 ans, à moins d'un regain d'intérêt provoqué par la réapparition d'Utu, peu de chance de voir un nouveau long-métrage du néo-zélandais.


Le film sort en combo DVD / Blu-ray avec un livret sur le film de 42 pages.


Image
Dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant c'est avant...

Michel Audiard

Avatar du membre
pak
Messages : 260
Enregistré le : 26 nov. 2012, 19:21

Re: [07/03/2018] Utu (La Rabbia)

Message par pak » 15 janv. 2018, 20:19

Dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant c'est avant...

Michel Audiard

Répondre