[29/01/2019] L'Appel de la forêt - 1935 (BQHL Éditions)

Répondre
Avatar du membre
pak
Messages : 389
Enregistré le : 26 nov. 2012, 19:21

[29/01/2019] L'Appel de la forêt - 1935 (BQHL Éditions)

Message par pak » 27 janv. 2019, 14:11

Troisième adaptation cinématographique américaine du roman de Jack London, après les muettes de D.W. Griffith (1908) et de Fred Jackman (1923) oubliées. Cette version de 1935 est la première importante, et on la doit à William Wellman, avec Clark Gable, Loretta Young et le rigolard Jack Oakie.

On ne présente plus Wellman, cinéaste déjà reconnu à l'époque, ayant débuté en 1920, que le passage du muet au parlant n'affectera pas, et qui a alors encore une longue carrière devant lui. Dans les années 1930 il enchaine les tournages, avec des résultats plus ou moins réussis.

L'Appel de la forêt (Call of the wild) en est une de réussite, beau et triste film d'aventures, dont les paysages neigeux sont sublimés par le noir et blanc de l'image. Pour ne rien gâcher, on a droit à un Clark Gable en pleine gloire, qui vient de recevoir son Oscar pour New York - Miami (il reçoit sa récompense pendant le tournage) et qui, lui aussi, enchaine les tournages. Il est dans un de ses répertoires habituels, celui de l'aventurier désabusé un brin cynique, et il le fait bien.

Wellman aussi le fait bien, la mise sur pellicule des paysages sauvages, de la souffrance humaine, du sacrifice.


Pour moi la meilleure adaptation du roman, bien que le scénario se focalise plus sur la relation entre les deux têtes d'affiche plutôt que sur celle de l'homme et du chien, même si Charlton Heston est aussi très bon dans la version d'Annakin de 1972, en cela plus fidèle (la relation avec l'animal). Le film reste néanmoins en retrait des plus belles réussites de Wellman.


Dans sa collection 'Les Introuvables', Wild Side avait proposé en 2012 un beau DVD (compte tenu de l'âge du film), contenant un entretien avec le critique cinéma du journal Le Monde Samuel Blumenfeld de 25 minutes, une galerie photos et une bande-annonce.

BQHL Éditions propose pour la première fois le film en Blu-ray (la version DVD sera disponible aussi, et on échappe au combo, ouf ! ), annoncé issu d'un nouveau master. Pas de folies côté bonus hormis un livret de 16 pages.


VF et VOst.


Image


Dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant c'est avant...

Michel Audiard

Répondre