La Charge de la Brigade Légère - The Charge of the Light Brigade - Michael Curtiz - 1936

Liste des films critiqués
Répondre
Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

La Charge de la Brigade Légère - The Charge of the Light Bri

Message par Personne » 16 janv. 2005, 11:16

Image

Fin du 19éme siècle, l'histoire d'un Commandant Anglais(Flynn) en poste aux Indes, qui devra faire face à la traitrise, et se vengera pendant la bataille de Balaclava, qui rendit célébre cette fameuse Brigade légère...

Une intrigue amoureuse entre le personnage joué par Flynn, son frère(Patrick Knowles), tous deux amoureux de la même femme (Olivia de Havilland) au début, une chasse au léopard avec un vil sultan, une attaque de fort, une embuscade (filmée à Lone Pine), ainsi que la fameuse bataille de Balaclava avec ces centaines de lanciers qui charge devant les canons Russes.

Le personnage du frère de Flynn est juste esquissé, dommage. Des scénes de batailles inoubliables(on n'épargne pas les animaux dans ce film :shock:), tout ceci emmené par un Michael Curtiz qui se fait plaisir encore une fois avec ces jeux d'ombres et de lumières (les danseuses Indiennes), font de ce film un excellent divertissement. :D

Image

Avatar du membre
Jake Holman
Modérateur
Messages : 398
Enregistré le : 20 janv. 2005, 18:22

Message par Jake Holman » 21 janv. 2005, 08:45

La célèbre charge à la fin demeure une séquence d'anthologie. :D



Notons : La présence au début du film d'un jeune David Niven. :wink:
Image

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 21 janv. 2005, 10:30

Jake Holman a écrit :La célèbre charge à la fin demeure une séquence d'anthologie. :D



Notons : La présence au début du film d'un jeune David Niven. :wink:
As tu vu la version de Tony Richardson?

Avatar du membre
Jake Holman
Modérateur
Messages : 398
Enregistré le : 20 janv. 2005, 18:22

Message par Jake Holman » 21 janv. 2005, 15:55

Personne a écrit :
Jake Holman a écrit :La célèbre charge à la fin demeure une séquence d'anthologie. :D



Notons : La présence au début du film d'un jeune David Niven. :wink:
As tu vu la version de Tony Richardson?


Oui.


Dès le générique :) , on sait que la vision de Tony Richardson sera différente de celle de Michael Curtiz.


Je vais reprendre à mon compte une émission de télé <Y a pas photo> je préfère nettement la Charge de la brigade légère de Curtiz.
Image

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 22 janv. 2005, 08:25

Jake Holman a écrit :
Personne a écrit :
Jake Holman a écrit :La célèbre charge à la fin demeure une séquence d'anthologie. :D



Notons : La présence au début du film d'un jeune David Niven. :wink:
As tu vu la version de Tony Richardson?


Oui.


Dès le générique :) , on sait que la vision de Tony Richardson sera différente de celle de Michael Curtiz.


Je vais reprendre à mon compte une émission de télé <Y a pas photo> je préfère nettement la Charge de la brigade légère de Curtiz.
Clair, les 2 films sont bien différents, à part la fameuse bataille qui cloture les 2 films, pas beaucoup de points communs! Le Richardson est très british(glamour), le Curtiz est plus spectaculaire. J'aime bien le Richardson. :D

Avatar du membre
Jake Holman
Modérateur
Messages : 398
Enregistré le : 20 janv. 2005, 18:22

Message par Jake Holman » 22 janv. 2005, 13:59

Personne a écrit :
Jake Holman a écrit :
Personne a écrit :
Possible qu'en le revoyant une seconde fois, je l'apprécie plus. Mais, la partie sera dure pour Richardson car le Curtiz est imprégné dans mon esprit ! :)
Image

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 12 août 2009, 10:00


delta 2(delta)

Re: La Charge de la Brigade Légère - The Charge of the Light Brigade - Michael Curtiz - 1936

Message par delta 2(delta) » 10 nov. 2009, 23:43

Ce film mal grès quelles que liberté est un pure chef d'oeuvre du grand Michael Curtiz avec un Errol Flynn remarquable dans le rôle du personnage de fiction le major Vikers et une Olivia De Havilland toujours aussi glamour dans les films d'aventures que dans les drame elle sera dans le film la pièce maîtresse entre les deux frères Vikers dont elle tombera amoureuse du plus jeune frère.

La version de tony Richardson de 1968 elle est plutôt plus Burlesque a la manière des Monty Piton mais oh combien elle dépeint l'armé britannique victorienne surtout de ses officiers en les caricaturant dans des plans de dessin très vulgaires comme celui de l'acteur anglais Trevor Howard qui monte sur le dos de Vanessa Redgrave en la cravachant comme ci c'était un cheval montre bien l''aspect des officiers dominant le monde avec leur guerre pour s'emparer de l'empire.

Il y a beaucoup de différences entre les deux versions celle de Richarlson mentionnera le choléra ou plusieurs soldats moururent de cette maladie ce qui fit une diminution de l'armée britannique victorienne pendant la guerre de Crimé : Tandis que celle de Curtiz elle mentionnera le génocide des turques dans un fort qui se trouvait à Chutcoti près de Calcutta où des soldats et des officiers britanniques trouveront la mort. Les deux faits ont existé dont les deux version sont complémentaires et elle vont se rejoindre toute les deux vers la fin du film par une gigantesque bataille à Bataclava et par un ordre d'officiers à officiers parmi lesquels ils rejeteront à chacun la responsabilité de l'ordre inutile de la bataille de Crimé et de la grande perte de la British army .

La version de Richarlson est très bien réussi pour ceux qui aiment l'humour noir britannique et j'aime beaucoup cela mais je préfère de loin celle de Curtiz car la réalisation est beaucoup plus parfaite.

Michael Curtiz était un perfectionniste et un bourreau il faisait travailler très dur ces acteurs favoris.

Une ou deux anecdotes su ce sujet ,la première c'est que pour filmer la bataille de la charge de la Brigade Légère et pour que ce soit plus réaliste Michael Curtiz fit tendre des fils de nylons afin que les chevaux tombent à terre et se blessent ce qui mit en colère son acteur fétiche Errol Flynn qui ne supportait qu'on fasse du mal à ces pauvre bêtes;Et la deuxieme malgré que c'était un couple de légende Olivia De Havilland ne supportait pas Errol Flynn qui était très dur avec elle et pourtant pour le même producteur Jacke Warner le grand patron de la Warner bros il tourneront huit films ensemble.

Répondre