Commando en Corée - A Hill in Korea - 1956 - Julian Amyes

Liste des films critiqués
Répondre
Avatar du membre
Shifty
Messages : 116
Enregistré le : 20 juin 2008, 10:24

Commando en Corée - A Hill in Korea - 1956 - Julian Amyes

Message par Shifty » 26 oct. 2009, 16:59

Image

Avec :
George Baker ... Lt. Butler
Harry Andrews ... Sgt. Payne
Stanley Baker ... Cpl. Ryker
Michael Medwin ... Pvt. Docker
...
Fiche IMDB
_____________

Guerre de Corée. Une petite unité de soldats anglais est chargée d'aller reconnaître un village et se retrouve encerclée par des forces de l'armée chinoise. Ils finissent par se retrancher dans un temple en haut d'une colline d'où ils feront face aux attaques...

Un film de guerre classique, avec patrouille en territoire ennemi, combats, interactions entre les personnages... avec un casting composé de têtes connues, dont des abonnés aux rôle de militaires comme Stanley Baker ou Harry Andrews. On y retrouve un certain Michael Caine dans son premier rôle.

"A Hill in Korea" a pour originalité de mettre en scène des soldats anglais en Corée. C'est le premier et seul "vrai" film de Julian Amyes, réalisateur et producteur TV. Sinon, pas grand-chose à dire : c'est du british, donc c'est sobre et réaliste. Bon film.

Avatar du membre
Personne
Messages : 8369
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Re: Commando en Corée - A Hill in Korea - 1956 - Julian Amyes

Message par Personne » 26 oct. 2009, 20:12

On dirait un remake du Steel Helmet de Fuller!! :shock:

http://forum.cinefaniac.fr/viewtopic.php?f=28&t=3733

Avatar du membre
Shifty
Messages : 116
Enregistré le : 20 juin 2008, 10:24

Re: Commando en Corée - A Hill in Korea - 1956 - Julian Amyes

Message par Shifty » 27 oct. 2009, 17:36

En effet quand j'ai vu qu'ils allaient se planquer dans le temple j'ai tout de suite pensé à Steel Helmet! :lol:

Mais sinon les films restent assez différents.

kiemavel1
Messages : 232
Enregistré le : 06 juin 2015, 11:49

Re: Commando en Corée - A Hill in Korea - 1956 - Julian Amyes

Message par kiemavel1 » 29 nov. 2015, 10:04

Image
Commando en Corée - Hell in Korea (USA) / A Hill in Korea (UK) - 1956
Réalisation : Julian Amyes / Production : Anthony Squire / Scénario : Ian Dalrymple, Ronald Spencer, Anthony Squire d'après le roman de Max Catto A Hill In Korea / Photographie : Freddie Francis / Musique : Malcolm Arnold / Montage : Peter R. Hunt

Avec George Baker (le Lt. Butler), Harry Andrews (le Sgt. Payne), Stanley Baker (le caporal Ryker), Michael Medwin (Docker), Ronald Lewis (Wyatt), Stephen Boyd (Sams), Victor Maddern (Lindop), Robert Shaw (Hodge), Michael Caine (Lockyer)
Image
Une patrouille de soldats britanniques engagés dans la guerre de Corée est envoyée en mission de reconnaissance. Alors que les soldats fouillent un village, une bombe placée dans une des maisons explose, tuant l'un des hommes. Alors que les soldats tentent de regagner leur ligne, ils sont attaqués par des troupes nord-coréennes et chinoises et ils se retrouvent vite encerclés et contraints de battre en retraite. Après avoir repoussés plusieurs attaques, ils trouvent refuge dans un temple en ruine situé au sommet d'une colline. Isolée du gros des troupes et privée de moyens de communication en raison de la négligence d'un des hommes, la patrouille se retrouve encerclée par des assaillants en bien plus grand nombre…
ImageImage
Avant de découvrir ce film, j'ignorais que des soldats britanniques avaient combattu en Corée…On nous conte une petite histoire dans la grande ; et une fois de plus, les concepteurs du film avaient construit une histoire sur une patrouille livrée à elle même. Elle est constituée d'une quinzaine d'hommes : une dizaine d'appelés, un lieutenant commandant le bataillon et ses sous-officiers (interprétés par des stars de l'époque…et par encore davantage de stars en devenir). Ils sont de toutes origines sociales et assez bien caractérisés sans que rien ne soit révolutionnaire non plus : dans le rôle du plus haut gradé, on découvre un jeune homme indécis et manquant d'expériences (interprété par George Baker) ; son second -et la seconde tête d'affiche- le sergent interprété par Harry Andrews est au contraire un rude vétéran expérimenté ; le dur, ascendant psychopathe (Stanley Baker) ; le trouillard (interprété par Ronald Lewis), etc…Des groupes se constituent ; on s'assemble par classes sociales (et cet aspect là, typiquement britannique, est la grande différence notable avec un "produit" américain) ; on se chamaille ; on s'amuse (le film est un peu bavard mais les dialogues sont parfois brillants et assez drôles) ; on parle du pays ; on se moque de l'ennemi (surtout chez les fils de pauvres, on donne du Chink et du Gook à tout va ; les équivalents du bridé ou du chintock) ; on a peur… Les caractères se révèlent et les dangers auxquels sont exposés les hommes permet de révéler les héros et les lâches…Et on meurt de toutes les façons, y compris de manière absurde : les anglais sont en effet victimes d'un "tir ami", les américains bombardant accidentellement leur position.
ImageImage
Dans des rôles secondaires, on remarque déjà Robert Shaw (Hodge) et Stephen Boyd (Sims) mais beaucoup moins Michael Caine (Lockyer) dans le premier film où il a quelques lignes de dialogue. Mais son rôle ne s'arrêtait pas la car il était aussi conseiller technique sur ce film. Il avait en effet servi en tant qu'appelé durant la guerre de Corée mais dans son autobiographie, il raconte que cette fonction de conseiller technique a été complètement ignorée pendant la réalisation du film. Par exemple, il n'a pas été écouté quand il a tenté expliquer comment on déployait réellement une patrouille engagée dans une action militaire ou bien on a laissé ses signes distinctifs d'officier à George Baker alors que Caine avait expliqué que sur le terrain un officier identifiable en tant que tel ne serait pas resté 10 secondes debout. Il s'est plaint aussi, non sans humour, que le tournage se soit déroulé en grande partie au Portugal…qui ne ressemble pas le moins du monde à la Corée ; ajoutant que le Pays de Galles aurait été plus ressemblant mais il n'en dit rien car il voulait rester au Portugal alors qu'il connaissait déjà le Pays de galles et pouvait y aller quand il le voulait. Édité en Grande-Bretagne et en Espagne.

Avatar du membre
pak
Messages : 215
Enregistré le : 26 nov. 2012, 19:21

Re: Commando en Corée - A Hill in Korea - 1956 - Julian Amyes

Message par pak » 29 nov. 2015, 12:18

On a souvent tendance à croire que la guerre de Corée est un conflit opposant les USA aux coréens du Nord, alors qu'en fait c'est une coalition de l'ONU qui est intervenue en soutient de la Corée du Sud (ceci dit le Nord était fortement appuyé par la Chine et l'URSS, de manière nettement moins officielle, plus un apport logistique de pays satellites soviétiques comme la Pologne ou la Tchécoslovaquie).

On retient plus les USA car c'est le pays qui a engagé le plus de moyens et d'effectif, nettement concerné par l'Asie après la victoire sur le Japon, et l'ONU confia d'ailleurs le commandement aux USA via le général MacArthur.

Mais en nombre de soldats engagés, l'Angleterre vient en seconde position (et il faut lui ajouter les effectifs canadiens, australiens et Néo-zélandais), même si on reste dans un rapport de 1 pour 6 environ.

En tout une grosse vingtaine de pays de l'ONU participa au conflit, dont la France, déjà empêtrée dans la guerre d’Indochine, au travers d'un bataillon de volontaires.
Dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant c'est avant...

Michel Audiard

kiemavel1
Messages : 232
Enregistré le : 06 juin 2015, 11:49

Re: Commando en Corée - A Hill in Korea - 1956 - Julian Amyes

Message par kiemavel1 » 29 nov. 2015, 22:04

Et bien merci pour ce complément d'informations parce que je n'avais pas été plus loin après la découverte de cette participation anglaise à cette guerre méconnue chez nous...

Répondre