71: Into the Fire - Pohwasogeuro - 2010 - John H. Lee

Liste des films critiqués
Répondre
Avatar du membre
Shifty
Messages : 116
Enregistré le : 20 juin 2008, 10:24

71: Into the Fire - Pohwasogeuro - 2010 - John H. Lee

Message par Shifty » 04 oct. 2010, 18:02

Image

Avec :
T.O.P ... Oh Jung-Bum
Kwon Sang-Woo ... Ku Kap-jo
Cha Seung-Won ... Park Mu-Rang
Kim Seung-Woo ... Kang Suk-Dae
...
IMDB
____________

Ce film est basé sur l'histoire vraie de 71 étudiants ayant combattus des centaines de soldats nord-coréens le 25 juin 1950, pendant la guerre de Corée.

Le fait qu'il ait déjà vu un combat bombarde Oh Jung-Bum à la tête de ce groupe devant défendre le secteur. Au départ, c'est pas gagné, sachant que la plupart ne se sont jamais servi d'un fusil. Ku Kap-jo, accusé de meurtre, s'est engagé pour échapper à sa sentence. Lui, c'est la bad boy du groupe, il joue du couteau et tient tête à Oh Jung-Bum, qui a du mal à s'imposer en tant que chef. L'ennemi va commencer à les attaquer et les choses sérieuses commencer. Bien sur, ils finiront par se souder pour se battre jusqu'au bout...

En face chez les nord-coréens, on trouve l'officier Park Mu-Rang, à la tête de ses troupes d'élite fanatiques. Alors Park Mu-Rang, c'est quelque chose : cool, décontracté, il mène la guerre comme il le sent et reste debout quand ça arrose. Le film lui fait prendre la pose constamment et il faut le voir à peine broncher en se prenant un éclat d'obus dans la tronche...

Son équivalent chez les sud-coréens : le capitaine Kang Suk-Dae, le genre inquiet pour ses hommes. Ca lui fait mal au bide d'avoir du laisser ces jeunes là-bas. Il va tout faire pour aller à leur rescousse. Toutes les forces sont prises, mais il réussira à avoir quelques hommes et des "super bazookas" donnés par un général américain pour bousiller les chars du nord...

Bien sur, le combat final est un massacre. Les nord-coréens tombent et s'empilent, et les derniers survivants ne meurent que criblés de plomb.

Un blockbuster (plus de 10 m$) avec des acteurs de dramas connus là-bas. La réalisation ne fait pas vraiment dans le sobre, puisque le réalisateur John H. Lee fait tout pour faire ressembler son film à un gros clip. Filtres, poses, gros effets de style... ça, et l'attitude de certains personnages fait que le film ne fait pas toujours très "années 50". J'ai tout de même trouvé qu'il y avait de beaux ralentis.

Dans l'ensemble, un bon film avec une fin qui envoie niveau action.


Se trouve en DVD avec ST anglais en cherchant bien...

Répondre