[Livre] Flammes sur l’Indochine, les classiques du cinéma de la guerre du Viêt Nam - Francis Albert Louis Moury (Ovadia)

Répondre
Avatar du membre
pak
Messages : 432
Enregistré le : 26 nov. 2012, 19:21

[Livre] Flammes sur l’Indochine, les classiques du cinéma de la guerre du Viêt Nam - Francis Albert Louis Moury (Ovadia)

Message par pak » 02 juin 2019, 17:16

Description de l'éditeur :

Voici un livre d'histoire et d'esthétique du cinéma qui, par sa clarté et sa précision, ravira et étonnera les cinéphiles. Il passionnera aussi les amateurs, donnant à ceux qui le désirent les clés d'or d'une connaissance du cinéma de la guerre française d'Indochine (1945-1955), de celui de la guerre américaine du Viêt-Nam (1955-1975), de celui de la troisième guerre d'Indochine (1975-2000). Parmi les 70 films environ ici sélectionnés, produits de 1948 à 2010 sur quatre des cinq continents, on trouve non seulement des classiques justement reconnus mais encore des titres injustement oubliés ou méconnus, parfois même curieusement inédits chez nous. Une annexe sur les documentaires militaires américains de 1964 à 1975, deux index des noms et des films cités, une filmographie sélective, des notes bibliographiques permettent de mieux situer les personnalités (réalisateurs, producteurs, scénaristes, compositeurs, techniciens, acteurs) qui ont contribué à cet univers filmique. Cette coupe opérée sur 60 ans de cinéma mondial révèle de curieuses interactions esthétiques, non seulement entre cinéma de la fiction et cinéma du réel mais encore entre divers genres (films de guerre, film d'aventures, film fantastique, film noir policier). Elle contribue de la sorte à la phénoménologie d'un cinéma mondial de la violence et de la mort, unifiable en tant que pur genre esthétique.


Ancien élève du lycée Louis le grand dans le 5ème arrondissement de Paris, en plein cœur du Quartier latin, détenteur d'un D.E.A. de philosophie (Paris-IV Sorbonne) puis tour à tour, programmateur d'un cinéma parisien, photographe, scénariste, producteur exécutif, importateur-exportateur de films. Il fut le premier à publier des articles sur un certain nombre de films classiques, populaires ou expérimentaux. Il a également collaboré à quelques dictionnaires de cinéma. Il a aussi participé à la distribution de certains films japonais inédits en vidéo, en rédigeant des dossiers de presse inédits pour le CNC à l'époque où il collaborait avec Cinémalta et Zootrope Films, L’Étrange Festival... A ses heures perdues il est aussi chroniqueur sur le net, sur feux Cineastes.net et Cinerivage.com, DVD.fr, DigitalCiné... Grand fan aussi du cinéma fantastique.


C'est, il me semble, le premier livre en français sur le sujet. En 334 pages, l'auteur entreprend une large revue des films sur le thème de la guerre au Vietnam. Il distingue logiquement trois guerres, ou trois périodes, qui ont ensanglanté la région à partir de 1945 : la guerre française d’Indochine de 1946 à 1954 (on peut toutefois considérer que le conflit a débuté dès août 1945 avec la tentative de prise de contrôle par les communistes de la colonie française), la guerre du Vietnam de 1955 à 1975, et, plus original, une troisième guerre que l'auteur défini comme intestine, de 1975 à 2000, qu'on évoque peu car il n'est plus question ici de conflits directs ou de crises impliquant l'occident (régime des Khmers rouges, guerre sino-vietnamienne, deuxième guerre sino-vietnamienne de 1984, exode des boat-people, guerres civiles cambodgiennes... ).

Il référence environ 150 films, parmi lesquels 73 font l’objet d’un descriptif en deux parties : résumé du scénario et critique, d’une longueur variable. Ce qui sera forcément frustrant pour les titres ignorés, non commentés ou trop brièvement présentés (on devine déjà quels titres archi connus vont se tailler la part du lion au détriment d'autres qui auraient mériter de sortir de l'ombre à cette occasion). Ceci dit l'auteur surprend en zoomant sur des trucs peu connus, comme l'épisode Nightcrawlers de la série La Cinquième dimension réalisé par William Friedkin (1985).

L'homme étant aussi historien, il fait parfois un parallèle entre un film et ses libertés prises avec l'Histoire.

C'est sorti le 30 mars 2019, aux éditions Ovadia, collection Atmosphère. 24 €.

Image
Dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant c'est avant...

Michel Audiard

Répondre