Les collections de romans de guerre

Répondre
Avatar du membre
Jean-Louis2
Messages : 15
Enregistré le : 24 août 2007, 19:21
Localisation : Rodez

Les collections de romans de guerre

Message par Jean-Louis2 » 20 nov. 2008, 22:13

Dans les années '60 débutèrent les 2 grandes collections de romans de guerre
en format de poche.

La collection Guerre de l'éditeur Gerfaut 470 titres sur 20 ans de 1965 à 1985.

Image

Il semblerait que les auteurs bien que leur pseudo à consonance principalement allemande et russe, plus rarement américaine ou française le fasse croire étaient français, l'absence de nom de traducteur
et de copyrights étranger va dans ce sens.

Le gros des troupes mettait en oeuvres des soldats de la Wehrmacht sur le front russe, en Afrique du nord, le plus souvent en situation de replie, rappellent énormément l'ambiance de Croix de Fer.

Un certain nombre situe les zones de combat dans le Pacifiques, peu sur le front occidental.

Hors la WW2 plus de 95 % des titres, quelques romans nous emmènent suivre nos combattants dans les rizières indochinoises, 1 ou 2 la guerre d'Espagne.

Ce ne sont pas les Nus et les Morts de Norman Mailler, ni Pour qui sonne le glas d'Ernest Hemingway mais ça tient la route,
enfin c'est mon humble avis !

Image

En parallèle à ces romans de poche Gerfaut a édité les Hors Séries; romans reliés sous jaquettes de 400 pages environs.
Les auteurs étant les mêmes que ceux de collection de poche.
Il y a eu (d'après mes recherches) 98 titres, à noter que les 7 derniers n'ont plus bénéficié de la couverture rigide et de la jaquette
(le commencement de la fin...)

Image

Un certain nombre (41) de ces titres ont été ré-édités en format de poche, les poches doubles, 2 étoiles en réserve blanche
dans un bandeau rouge, en haut de la couv.)

Ce n'est pas tout, Gerfaut a aussi édité 11 titres, toujours avec les mêmes auteurs :
Fraulein SS, Les prêtresses de la croix gammée, Filles à soldat etc ... ces titres vous éclairent sur les thèmes (un peu, beaucoup) développés dans cette collection.


Pendant ce temps le Fleuve Noir lancait sa collection "Feu". 244 titres

(A suivre...)

chip3
Messages : 61
Enregistré le : 24 mai 2007, 13:02

Message par chip3 » 21 nov. 2008, 10:09

les éditions France -Empire éditèrent aussi pas mal de romans de "guerre" je me souviens de quelques titres : Casabianca du commandant L'herminier d'un autre de Closterman le grand cirque et surtout, of course, de "l'enfer des hommes" d'audie Murphyque je garde pieusement...

Avatar du membre
Jean-Louis2
Messages : 15
Enregistré le : 24 août 2007, 19:21
Localisation : Rodez

Message par Jean-Louis2 » 21 nov. 2008, 18:56

Tu as tout à fait raison chip, la collection bleue de j'ai lu aussi a édité en poche des ouvrages sur les conflits, principalement de la WW2, mais ce ne sont pas des romans, ce ne sont pas des ouvrages de fiction.

Tandis que le Gerfaut et Feu ce sont uniquement (à 99,9%) des oeuvres
romanesques issues de l'imagination des auteurs, tu vois la différence !

Invité

Re: Les collections de romans de guerre

Message par Invité » 15 sept. 2011, 10:50

Passionnant tout cela ! je viens d'en commander un sur interent pour découvrir ces livres. Ce qui me transporte le plus, ce sont les cover-arts !

Yvon

Re: Les collections de romans de guerre

Message par Yvon » 13 nov. 2012, 16:58

ou trouver ces livres,j'en +- 250 et aimerais continuer

tolnak

Re: Les collections de romans de guerre

Message par tolnak » 10 août 2021, 15:16

bjr
ou trouver les auteurs des couvertures gerfaut guerre
merci

Avatar du membre
pak
Messages : 489
Enregistré le : 26 nov. 2012, 19:21

Re: Les collections de romans de guerre

Message par pak » 11 août 2021, 01:15

Les illustrateurs ?

En fait il n'y en a quasiment qu'un seul, l'espagnol Jorge Longarón (nom réel : Jordi Longarón i Llopart), signant Longaron, né le 29/12/1933 à Barcelone, et décédé le 10/05/2019 dans la même ville.

Il a dessiné disons, plus de 80 % des couvertures des diverses publications des éditions Gerfaut.


Les quelques couvertures non illustrées par Longarón sont pour la plupart dues à Rafael Cortiella Juancomartí, qui signait Cortiella, un autre illustrateur espagnol, de la même génération que Longaron, né lui aussi à Barcelone, le 25/12/1931, et décédé le 02/05/2019 dans la même ville.

On a vu ses illustrations sur beaucoup de BDs petits formats en tous genres dans les années 1970 : western (Audax, Silver Colt... ), guerre (Wham ! , Choc, Kamikaze... ), SF (Cosmos, Sidéral), filles (Primevère, Suzy... ), espionnage (Flash Espionnage, OSS 117... )...

Si l'œuvre de Longaron a surtout été marquée en France par sa collaboration avec les éditions Gerfaut en quasi monopole durant une vingtaine d'années, celle de Cortiella a été beaucoup plus dispersée dans divers titres de plusieurs éditeurs et de manière très parcellaire avec d'autres illustrateurs. C'est pourquoi il a moins marqué les esprits.



Dans le domaine du roman de guerre, il y a eu 3 collections (je laisse de côté "J'ai lu leur aventure" chez J'ai lu créée en 1962, car on s'éloigne du roman populaire) :

- La collection "Guerre" de l'éditeur Gerfaut, la plus prolifique, avec, toutes séries confondues, 620 numéros parus entre 1964 et 1985, dont l'illustrateur attitré fut dès le début Jorge Longarón, avec pour quelques numéros Rafael Cortiella,

- La collection "Feu" de l'éditeur Fleuve Noir, concurrent direct, avec 244 titres parus entre 1964 et 1975, avec comme illustrateur principal Michel Gourdon, illustrateur phare des collections populaires du Fleuve Noir, mais seulement à partir du numéro 100 (les couvertures étaient jusqu'alors des montages photo pour la plupart),

- La collection "Baroud" des éditions de l'Arabesque, la plus éphémère, avec 51 titres parus entre 1965 et 1969, avec deux illustrateurs, les premières couvertures étant signées Pierre Tabary (frère du papa créateur d'Iznogoud et de Corinne et Jeannot), qui signera Peter Glay ses illustrations pour le magazine Pilote ; les dernières signées par Michel Landi, qui deviendra l'un des plus prolifiques créateurs d'affiches de cinéma en France à partir des années 1960.


De tous, après c'est juste mon avis, Jorge Longarón, dans l'exercice de l'illustration de roman de genre, de guerre en particulier, c'était le meilleur de tous ceux cités plus haut. Il se distinguait par la finesse et la précision de son trait, son sens du détail, aussi bien dans la représentation des uniformes, des véhicules ou des armes, sans parler de l'atmosphère qui se dégageait de certaines couvertures.

De plus, sa collaboration avec l'éditeur Gerfaut sur 20 ans a permis de suivre l'évolution de son style et de sa technique au fil du temps, maitrisant la gouache et l'aquarelle.
Dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant c'est avant...

Michel Audiard

Répondre