Le Gentleman d'Epsom - 1962 - Gilles Grangier

Liste des films critiqués
Avatar du membre
Stumpy2
Messages : 64
Enregistré le : 03 mars 2005, 21:10
Contact :

Le Gentleman d'Epsom - 1962 - Gilles Grangier

Message par Stumpy2 » 16 avr. 2005, 11:58

Revu hier cette excellente comédie comme on ne saura sans doute plus jamais les faire... Et pour cause, il nous manque non seulement les bonnes histoires mais aussi et surtout les acteurs de la classe et du charisme d'un Gabin. Quel plaisir de revoir ce film, et le personnage de turfiste roublard à la grande classe interprété par Gabin. Quel bonheur de se replonger dans cette France au charme inégalé, ces seconds roles hauts en couleur (l'inénarrable De Funes en restaurateur parieur littéralement subjugué par la verve de Gabin), ce lumineux noir et blanc, et bien sur ces succulents dialogues comme seul Audiard pouvait les écrire. Vraiment, le cinéma français était le seul concurrent sérieux à Hollywood à cette époque !! Depuis tout a été nivelé vers le bas, mais il me semble quand meme que le cinéma français s'est plus effondré que son concurrent :shock: :?

Image
Image

Avatar du membre
Personne
Messages : 8369
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 16 avr. 2005, 12:12

C'est clair! La copie est comment? :)

Avatar du membre
Stumpy2
Messages : 64
Enregistré le : 03 mars 2005, 21:10
Contact :

Message par Stumpy2 » 16 avr. 2005, 12:41

Personne a écrit :C'est clair! La copie est comment? :)
si elle a des défauts, je ne les ai pas remarqués. J'ai trouvé l'image très claire, propre et avec un bon contraste. En général, j'ai remarqué qu'il n'y avait pas trop de pb sur les films de cette époque, sur ceux des années 40 comme Goupi Mains Rouges, c'est autre chose.

si tu n'as pas les autres dvds, je ne peux que te conseiller de prendre le coffret 6 dvd "gabin/audiard" avec en plus le fabuleux UN SINGE EN HIVER, MELODIE EN SOUS-SOL, LE CAVE SE REBIFFE, LE BARON DE L'ECLUSE et LES GRANDES FAMILLES. Le prix est bcp + avantageux qu'en les achetant individuellement. Avec un bon alapage et en revendant l'exemplaire sous cello de UN SINGE EN HIVER (que j'avais déjà), il a du me revenir à 35/40 euros. Quand on sait les prix pratiqué sur les dvd René Chateau habituellement, on réfléchit pas longtemps !
Image

Avatar du membre
Personne
Messages : 8369
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 16 avr. 2005, 12:54

Arfff! C'est tentant tout ça! :oops:

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3559
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Message par Cole Armin » 16 avr. 2005, 15:08

Moi j'avais pas trop aimé ce film. Et puis De Funès a un rôle peu important. Donc attention aux jaquettes trompeuses. Mais heureusement Gabin sauve un peu le film.

Avatar du membre
Stumpy2
Messages : 64
Enregistré le : 03 mars 2005, 21:10
Contact :

Message par Stumpy2 » 17 avr. 2005, 13:19

vl92 a écrit :Moi j'avais pas trop aimé ce film. Et puis De Funès a un rôle peu important. Donc attention aux jaquettes trompeuses. Mais heureusement Gabin sauve un peu le film.
oui peu présent, mais égal à lui meme dans les scenes ou il apparait. D'ailleurs, à ce sujet, le biographe de Gabin (dont j'ai oublié le nom :oops: ) raconte une anecdote assez amusante dans les bonus (3 petites interviews de Jacques Deray qui assistait Gilles Grangier sur le tournage, le producteur Jacques Bar et ce fameux biographe de Gabin)

sur le tournage des scènes ou de Funes et Gabin se donnaient la réplique, ce dernier, tellement amusé par le numéro d'acteur de De Funes, ne pouvait pas s'empecher d'éclater de rire au moment où il devait dire sa réplique, multipliant ainsi les prises, et fachant par la meme occasion De Funes qui croyait que Gabin se foutait de lui alors qu'il était en fait en admiration :shock: peut etre qu'il y avait aussi pas mal d'agacement à devoir refaire la prise quantité de fois :lol:
Image

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3559
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Message par Cole Armin » 17 avr. 2005, 15:00

Stumpy a écrit :
vl92 a écrit :Moi j'avais pas trop aimé ce film. Et puis De Funès a un rôle peu important. Donc attention aux jaquettes trompeuses. Mais heureusement Gabin sauve un peu le film.
oui peu présent, mais égal à lui meme dans les scenes ou il apparait. D'ailleurs, à ce sujet, le biographe de Gabin (dont j'ai oublié le nom :oops: ) raconte une anecdote assez amusante dans les bonus (3 petites interviews de Jacques Deray qui assistait Gilles Grangier sur le tournage, le producteur Jacques Bar et ce fameux biographe de Gabin)

sur le tournage des scènes ou de Funes et Gabin se donnaient la réplique, ce dernier, tellement amusé par le numéro d'acteur de De Funes, ne pouvait pas s'empecher d'éclater de rire au moment où il devait dire sa réplique, multipliant ainsi les prises, et fachant par la meme occasion De Funes qui croyait que Gabin se foutait de lui alors qu'il était en fait en admiration :shock: peut etre qu'il y avait aussi pas mal d'agacement à devoir refaire la prise quantité de fois :lol:
Merci pour cette anecdote.
Oui mais sur le tournage du Tatoué, Gabin et De Funès ne s'entendait pas autant.

Avatar du membre
Lithan
Messages : 141
Enregistré le : 04 avr. 2007, 10:28

Message par Lithan » 04 avr. 2007, 13:50

Je n'ai vu ni "Le gentleman d'Epsom", ni "Le tatoué", ni "La traversée de Paris"; les trois films où Gabin fait équipe avec un De Funès encore second couteaux (enfin, pas sur "Le tatoué" apparemment).
Vu que le premier a été critiqué ici, je n'en demenderais pas plus mais les deux autres vallent-ils la peine d'être vus ?
Quand Spiderman croise Chuck Norris, il se tisse dessus.

Avatar du membre
Personne
Messages : 8369
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 04 avr. 2007, 18:33

Oui, Oui, Oui, Oui!!!! 2 films complétement culte en ce qui me concerne! Impossible que tu ne les aimes pas! :wink:

pass
Messages : 679
Enregistré le : 20 déc. 2014, 18:17

Re: Le Gentleman d'Epsom - 1962 - Gilles Grangier

Message par pass » 30 déc. 2014, 11:12

Première représentation à Paris le 3 Octobre 1962 au " Balzac " , à l' " Helder " , au " Scala " et au " Vivienne " .

Répondre