Ninotchka-1939-Ernst Lubitsch

Liste des films critiqués
jamesbond
Messages : 181
Enregistré le : 19 oct. 2010, 00:54
Localisation : Dijon
Contact :

Ninotchka-1939-Ernst Lubitsch

Message par jamesbond » 18 déc. 2010, 20:24

Synopsie: Trois soviétiques sont envoyés à Paris pour vendre des bijoux, confisqué au aristocrates pendant la révolution russe.Ils y rencontre le compte Léon D'Algout(Melvyn Douglas) ,mandaté par la grande duchesse Swana(Ina Claire) qui souhaite récupérer ses bijoux présents dans le lot. La Russie envoie alors une envoyée spéciale ,Nina Yakouchova(Greta Garbo),pour remettre les trois hommes dans le droit chemin. Rigide et dure, elle arrive à Paris avec l'intention de mener la vente à bien et de ramener les trois en Russie. Le compte Léon D'Algout, d'abords décidé à la combattre par tout les moyens ,tombe amoureux d'elle et tente de la faire succomber au charme parisien.

Dans Ninotchka,tout les acteurs étaient excellents. Bella Lugosi le premier interprète de Dracula à l'écran bien avant Christopher Lee qui était beaucoup plus un habitué des films d'épouvantes au coté des grandes icônes d' Hollywood comme Boris Karloff,Long Chaney etc...etc est remarquable dans le rôle du camarade commissaire russe.

L'une des plus belles comédies et chefs d'oeuvre du spécialiste du genre de la comédie sentimentale dont les personnage sont assez caricaturaux mais oh combien réaliste ne manquent pas assez d'humour. Ce réalisateur berlinois(Allemagne) avait pris la nationalité américaine en 1936. C'est Mary Pickford qui le fit pour la première découvrit au USA ,alors que celui ci fut l'un des plus grand réalisateur Européen. Il quitta l’Allemagne en 1922 pour s'installé définitivement aux Etats Unies. Comme la plus part des grands réalisateurs émigrants comme Robert Siodmak, Billie Wilder et voir même le réalisateur mulhousien,William Wyller furent en 1935 réfutés par les nazies parce qu’ils avaient émigrés au States et qu'ils avaient trahis l'Allemagne. C'est quelques années plustard que ces grands cinéastes sauront reconnut comme des héros de la nation allemande.

Le scènario de Ninotchka fut écrit par trois scénariste du même pays que le réalisateur dont l'un des trois était le future cinéaste de Certains l'aiment chaud! ,du Boulvard du crépuscule,Billie Wilder.

C'est la seule et unique comédie interprétait par celle qu'on appelait The Divine(La Divivine),Greta Garbo la première actrice suédoise qui émigra au USA; Elle fut l'une des actrices qui passa le cap du cinéma muet au parlant. Ninotchka était aussi son avant dernier film car La Divine ne supportant pas l’Échec se retira en 1941 après le cuisant bide au cinéma de La femme aux deux visages, elle se retire loin des studios d'Hollywood pour s'installer définitivement à New York. La Divine Garbo qui était une pince sans rire, pour la première fois dans Ninotchka elle se mit à rire.

Cette comédie sentimentale est un véritable must des années trente.

Un remake fut réalisé quelques années plus tards en comédie musicale avec Fred Astair,Peter Lorre et Cyd Charisse ,Silk Stolkings(La belle de Moscou) .À mon sens ce fut le seul remake qui fut le mieux réussit des chefs d'oeuvre du grand cinéaste Ernst Lubisch tout les autres qui ont réalisé des remakes de Lubitsch les ont ratés.Normal puisque La belle de Moscou(Silk Stockings) fut réalisé par l'un des plus grand génie de la réalisation hollywoodien,Rouben Mamoulian.

Image Garbo rit Image La Divine.

Image c'est vrai qu'elle était Divine!

Image Magnificent Divine .Image Beautiful Dvine

Image

POUR AGRANDIR LES PHOTOS,CLIQUEZ 2 FOIS SUR LA SOURIS,TOUCHE GAUCHE:

La Divine,Greta Garbo bien entourée.The divine,Greta Garbo. Ninotchka(Greta Garbo) et les trois soviétiques. Ninotchka,Nina YaKouchova(Greta Garbo) et le Compte D'Algout(Melvin Douglas)

Melvin Douglas et Greta Garbo. Gretta Garbo pour la premiere foi rira dans cette fameuse scène d'anthologie dans un restaurant. avec Melvin Douglas.

Greta Garbo,belle et divine dans Ninotchka. Assis par terre le réalisateur Ernst Lubitsch donnant des indicatives de Ninotchka à ses deux acteurs principaux Melvin Douglas assis sur le sofa et Greta Garbo,La Divine en face du cinéaste.
Image

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3627
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Re: Ninotchka-1939-Ernst Lubitsch

Message par Cole Armin » 18 déc. 2010, 20:51


pass
Messages : 681
Enregistré le : 20 déc. 2014, 18:17

Re: Ninotchka-1939-Ernst Lubitsch

Message par pass » 30 déc. 2014, 16:06

Première représentation à Paris le 4 Mars 1949 à l' " Ermitage " et au " Français " en VO .

Répondre