Cobra - George P. Cosmatos - 1986

Liste des films critiqués
Avatar du membre
John Mallory5
Messages : 67
Enregistré le : 20 mars 2006, 20:21
Localisation : Lausanne (CH)

Cobra - George P. Cosmatos - 1986

Message par John Mallory5 » 13 oct. 2006, 09:00

Le lieutenant Cobretti, dit Cobra (Sylvester Stallone) doit protéger une femme (Brigitte Nielsen) témoin d'un meurtre perpétué par un sadique au service d'une secte de fanatiques.

Produit par le célèbre duo Golan-Globus de la Cannon et réalisé par George Cosmatos (Le pont de Cassandra, Rambo II, Tombstone), ce film policier bien musclé nous narre les formidables aventures du justicier Stallone face à une horde de tueurs fanatiques. Autant dire que ça ne va pas rigoler.

Stallone campe donc le traditionnel flic aux manières expéditives, détesté par ses chefs et fortement désapprouvé par les journalistes, qui se contrefiche des droits des criminels (comme il le dit lui-même : Là où la loi s'arrête, c'est là que j'interviens. Non, mais. :twisted: ). Comme tout bon superflic qui se respecte, il a la cool attitude : grosses lunettes à soleil et allumette vissée au coin de la bouche, il possède bien évidemment tout l'arsenal du parfait petit justicier urbain (couteau, pistolet, mitraillette, grenades) et il fait crisser les roues de sa voiture au démarage. Cerise sur le gâteau, il a même le portrait de Ronald Reagan dans son bureau. Bref, il a toute les qualités du monde (sauf peut-être un humour lourdingue, mais c'est Stallone quoi).

Il doit donc faire face à une secte de vilains fanatiques, dont la principale occupation est de se rassembler dans les égouts pour entrechoquer deux haches au dessus de leur tête (ne rigolez pas, c'est très sérieux. En plus, c'est l'emblême de leur secte qu'ils ont tous en tatouage sur leur bras musclé). Et pis comme ils sont méchants, on ne comprend pas vraiment leur motivation qui les pousse à massacrer des gens aux hasard. Mais après tout on s'en fiche, tout ce qu'on veux c'est de les voir se faire exterminer par Cobra, dans un déluge de plomd et de fureur (et pour ça, on va être servi ! ). Ils ont donc embauché un tueur psychopathe, qui se fait appeler "l'éventreur de la nuit" (ouh lala ! :mrgreen: ) parce qu'ils attaque ses victimes (surtout des femmes) la nuit, sur un parking lorsqu'elles vont chercher leur voiture. En plus, il est interprété par un sosie de Klaus Kinski, alors on comprend très vite qu'on a affaire à un bon psycopathe pur et dur. :)

Bref, le film ne fait pas dans la dentelle et c'est tant mieux. De l'action à gogo et un Sylvester Stallone en grande forme qui élimine une horde de tueurs sanguinaires à lui tout seul (enfin, avec l'aide de son co-équipier, mais comme tout bon co-équipier qui se respecte, il se fait blesser au moment critique de l'action, laissant le héros se débrouiller seul). Un bon film bien musclé et bien bourrin comme on les aime.


Image

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 13 oct. 2006, 12:31

un peu peur de le revoir! :lol:

Avatar du membre
John Mallory5
Messages : 67
Enregistré le : 20 mars 2006, 20:21
Localisation : Lausanne (CH)

Message par John Mallory5 » 13 oct. 2006, 13:41

Personne a écrit :un peu peur de le revoir! :lol:
Bon, c'est vrai que le film est très typé années 80 (avec même au début une espèce de clip musical dont je n'ai absolument pas saisi le pourquoi de sa présence, mais qui à très mal vieilli. Le réalisateur a sans doute voulu faire du cinéma expérimental en nous montrant une scène sous forme de clip, mais dans un film d'action de ce genre, ça fait très lourdingue). :lol:

Ah, il y a aussi de la publicité TRES TRES dicrète pour deux célèbres marques de boissons gazeuses américaines (grosse enseigne lumineuse juste à côté de l'appartement de Cobra, personnages qui boivent une canette de biiip en montrant bien la marque à la caméra, Stallone qui s'abrite derrière un distributeur de boisson au début du film lors de la fusillade dans le centre commercial et qui en profite pour se servir au passage. :mrgreen: ).

Un film qui ne fait donc pas du tout dans la finesse, à l'image de l'assaut final où les membres de la secte décident d'attaquer tous en même temps à l'aide de motos. Il ne reste plus qu'à Stallone de ferailler dans le tas et de se réserver le tueur psycopathe pour la fin, avec une mort de ce dernier particulièrement attroce. :shock:

Fa5
Messages : 6
Enregistré le : 05 mai 2006, 12:27
Localisation : Nantes

Message par Fa5 » 28 oct. 2006, 08:37

Je ne l'ai vu qu'a sa sortie, à mon souvenir c'est un des pires navet que j'ai vu. Lamentable. :?

Avatar du membre
John Mallory5
Messages : 67
Enregistré le : 20 mars 2006, 20:21
Localisation : Lausanne (CH)

Message par John Mallory5 » 28 oct. 2006, 14:01

Fa a écrit :Je ne l'ai vu qu'a sa sortie, à mon souvenir c'est un des pires navet que j'ai vu. Lamentable. :?
C'est sûr que c'est du lourd (production Cannon avec Stallone en flic monolithique, les grosses lunettes à soleil vissées sur le nez et une philosophie toute simple : ceux qui ne respectent pas la loi doivent être traité avec la manière forte, c'est-à-dire pas de quartier). Alors, à moins d'être un gros bourrin dans mon genre ( :mrgreen: ), il ne faut pas prendre ce film au premier degré pour l'apprécier. C'est sûr qu'il a de gros défauts et que certains aspects du film sont très marqués "années 80" (musique, coupes de cheveux, allure des méchants), mais si on cherche avant tout à voir un bon film d'action bien couillu avec un Sly en grande forme, on ne peut pas être déçu. Stallone power !!! :)

C'est ce qui fait que j'ai adoré ce film, même s'il est certes un peu mou par moment (tout le millieu du film en fait) et que les bonnes grosses scènes de fusillades se font un peu attendre. Mais le final est tellement jouissif qu'il rattrape largement le tout. Et puis, j'ai bien aimé le tueur sadique, véritable sosie de Klaus Kinski, beaucoup moins talentueux mais tout autant psychopathe. :mrgreen:

Avatar du membre
John Mallory5
Messages : 67
Enregistré le : 20 mars 2006, 20:21
Localisation : Lausanne (CH)

Message par John Mallory5 » 29 oct. 2006, 19:57

Une scène du film (la séquence du supermarché, qui sert d'introduction au personnage de Cobra), en VO :

http://www.youtube.com/watch?v=Vuj6gzy3Clg

Ou comment Stallone se débarasse d'un méchant, sans oublier de se désaltérer au passage. :lol:

Répondre