Los Angeles 2013 - Escape from L.A. - 1996 - John Carpenter

Liste des films critiqués
Avatar du membre
John Mallory5
Messages : 66
Enregistré le : 20 mars 2006, 20:21
Localisation : Lausanne (CH)

Los Angeles 2013 - Escape from L.A. - 1996 - John Carpenter

Message par John Mallory5 » 23 sept. 2008, 20:58

Los Angeles 2013 (Escape from L. A.) de John Carpenter (1996)


Suite à un tremblement de terre devastateur, la ville de Los Angeles est devenue une île en décombres au large des Etats-Unis, servant désormais de prison. Et lorsque la fille du président des Etat-Unis décide d'aller s'y cacher en emportant avec elle un mécanisme permettant d'activer une arme secrète redoutable, on ne peut faire appel qu'à un seul homme pour aller la récupérer : Snake Plissken (Kurt Russel).

15 ans après New-York 1997, Kurt Russel endosse à nouveau le costume de l'un des plus célèbres héros borgnes du cinéma d'action, toujours sous la houlette de John Carpenter. Mais au lieu de nous offrir une véritable suite digne de ce nom, ce dernier nous sort en fait un remake quasi à l'identique de son chef-d'oeuvre de 1981. L'histoire est strictement la même, on change juste de ville. Les situations sont pour la majorité d'entre elles de simples copiés-collés, à tel point que l'on pourrait se passer les deux films à la suite et jouer au jeu des sept erreurs. :|

Carpenter réussit parfaitement à critiquer les dérives possibles de la société américaine, mais il ne fait ici que s'auto-citer. Quelques passages sont néanmoins intéresant (le passage dans l'hôpital des horreurs, excellente critique de la chirurgie esthétique et de ses abus) et Kurt Russel est toujours aussi magistral dans le rôle-titre, mais on reste quand même un peu sur sa faim devant le résultat global.

Pire : les effets spéciaux de cet opus ont pris un méchant coup de vieux par rapport à New-York 1997. Les trucages en images de synthèses font vraiment peine à voir aujourd'hui et rendent certaines scènes plus risibles que spectaculaires (genre celle ou Snake fait du surf sur un raz-de-marrée. :shock: :lol: ).

Le film se laisse quand même regarder (Snake power ! :D ), mais ne se démarque vraiment pas assez de son prédécesseur pour se hisser à sa hauteur.

Avatar du membre
Personne
Messages : 8285
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 26 sept. 2008, 08:03

Comme toi un peu déçu par ce spectacle. 1997 avait quand même plus de gueule.

Avatar du membre
cyberpunk5
Messages : 66
Enregistré le : 19 oct. 2006, 13:55

Message par cyberpunk5 » 29 sept. 2008, 17:01

j'ai bien aimer :D

le film devait etre plus long: on devait voir snake aider des cowboys black a affronter des membres du ku klux klan et peter fonda et son commando de surfers participer a la bataille finale

moi par contre j'adore la scène où snake fait du surf, la musique est géniale et peter fonda en vieux baba cool me fait trop marrer

Avatar du membre
vin
Messages : 169
Enregistré le : 20 sept. 2009, 16:47

Re: Los Angeles 2013 - John Carpenter - 1996

Message par vin » 01 avr. 2010, 01:23

Kurt fait du Snake en s'auto-parodiant.
Comme celà a été dit ci-dessus, fade copie de l'original, avec une histoire quasi-identique.

Pam Grier est la seule vraie surprise, et encore.

Tout est convenu, téléphoné ( usage des gadgets par exemple).

Reste Kurt, et ma foi il est capable de porter un film à lui seul.

Carpenter nous avait habitué à mieux. :(
Image

Avatar du membre
pak
Messages : 541
Enregistré le : 26 nov. 2012, 19:21
Contact :

Re: Los Angeles 2013 - Escape from L.A. - 1996 - John Carpenter

Message par pak » 21 janv. 2022, 16:37

Un peu plus de 20 ans après son édition en DVD, Paramount réédite la suite ratée de New York 1997, Los Angeles 2013, dont l'échec nous privera d'un "Escape from Mars" qui aurait dû être la troisième aventure de Snake Plissken, et qui deviendra Ghosts of Mars dont le James "Desolation" Williams, si ce n'est sa couleur de peau (campé par le peu fin Ice Cube), cache mal ses origines plisskenienne...


Malgré tout, Paramount passe directement à l'ultra HD pour cette nouvelle édition qui comprend aussi le film en Blu-ray classique, sans passer par la case nouveau DVD ou Blu-ray simple.


Le tout emballé dans un noîtier Digipack 3 volets avec fourreau, contenant quelques gadgets :
- 5 tirages photos argentique,
- 1 poster,
- 2 stickers "Plutoxin 7" et "United States Police Force".

On aurait préféré des éléments éclairant la genèse et le tournage du film...

Dans les bacs le 23/02/2022, avec un prix qui pique pour un film raté à ce point, 34,99 € !


Fiche du film : ici.


Image
Dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant c'est avant...

Michel Audiard

Répondre