Docteur Justice - 1975 - Christian-Jaque

Liste des films critiqués
Avatar du membre
Personne
Messages : 8359
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Docteur Justice - 1975 - Christian-Jaque

Message par Personne » 07 juin 2010, 12:31

Image

John Phillip Law ... Dr. Benjamin Justice
Gert Fröbe ... Max Orwall / Georges Orwall (as Gert Froebe)
Nathalie Delon ... Karine
Roger Paschy ... Wang
Henri Marteau ... Le commandant de l'Azay-le-rideau'
Gilles Béhat ... Steve
Lionel Vitrant ... Boris
Jean Lanier ... Le juge
Hugo Blanco ... Éric Sachs (as Ugo Blanco)
Eduardo Fajardo ... Dr. Alverio
Paul Naschy ... Ralph (as Paul Naschi)
Manuel Pereiro ... Le cuisinier
José Canalejas ... Khalid
Roland Mahauden ... Carlo
Jean-Marie Degèsves ... Le reporter

Synopsis
Opérant sous les ordres du mystérieux Régent, Max a volé une cargaison de pétrole. Averti par un complice, Justice est enlevé par Max qui veut le faire taire…

On se balade donc en compagnie du Docteur Justice en Belgique, en Colombie(j'imagine en Espagne en fait), sur l'océan Atlantique et pour finir en Espagne dans un chateau, à la poursuite d'un mystérieux Régent, voleur de cargaisons de pétrole... Le scénario montre la peur de la surpopulation mondiale, déjà bien présente dans les années 70.
Pas de temps mort et même si le manque de moyens se fait sentir, Christian-Jaque s'en sort avec les honneurs.

Alors, les moments d'affrontements au karaté m'ont rappelés beaucoup de souvenirs de jeunesses, car avec les pôtes c'était peut-être les premiers combats qu'on voyait comme ça, c'était donc l'hallucination totale à l'époque. Aujourd'hui, ça m'a rendu nostalgique des 'fausses' bastons qu'on avait dans les cours de récré. :D

Les poursuites en bagnoles 'en accélérés' sont de Remy Julienne. On découvre un jeune Gilles Béhat en acteur, le futur réalisateur de Rue Barbare, Urgence ou des Longs Manteaux et qui a donné sa chance à JCVD dans le premier film cité.
Petit mention sympa pour une trogne des seconds rôles en la personne de Lionel Vitrant en homme de main de Max!
Image

Enfin, une multitudes de détails sympa, de gunfights d'époque, d'acteurs oubliés, un côté BD et pour cause, avec des cliffangers comme Justice qu'on croit mort et qui s'en sort par une pirouette... Enfin plein de trucs qui, mis bout à bout m'ont rendu nostalgique de cette petite production, qui ne fera pas avancé le 7ème art, mais qui détend bigrement! :D

Assez belle copie 16x9, contrairement à ce qu'indique le DVD(4/3).

La jaquette ressemble plus à celle là!
Image