RECHERCHE UN TITRE DE FILM

Espace ou vous pouvez vendre, acheter des vidéos ou des DVD entre membres. Si vous recherchez un film n'hésitez pas à nous le demander, nous vous aiderons à le trouver.
Répondre
Avatar du membre
AJAX
Messages : 125
Enregistré le : 27 janv. 2008, 13:29
Localisation : In illo tempore
Contact :

RECHERCHE UN TITRE DE FILM

Message par AJAX » 03 sept. 2008, 08:25

C'est en fait un film de guerre, mais ça m'enquiquine de m'inscrire sur l'autre forum. :oops:

J'ai vu il y a très longtemps à la TV un film (probablement en N&B, ou était-ce la TV qui était N&B ?) retraçant l'attaque de navires de guerre britanniques dans le port d'Alexandrie, par les hommes-torpilles de la Decima-MAS sur leurs fameux maiali. L'un d'eux, un officier nommé Della Penne ou un nom dans ce genre, était capturé et interrogé à bord du destroyer (?) au flanc duquel il avait lui-même fixé une charge explosive.

Le film est probablement anglo-saxon, mais j'ignore le titre, le réalisateur et les acteurs. Qui pourra m'aider à l'identifier ?

AJAX
Triéraque
:bat2:
"A Rome, vis comme les Romains"

http://www.peplums.info/

larbi2
Messages : 31
Enregistré le : 30 sept. 2008, 23:23
Localisation : Aix-en-Provence

Lieutenant Luigi Durand Della Penne

Message par larbi2 » 02 déc. 2008, 00:10

Si ça peut t'aider à situer l'évènement historique narré dans ton film non identifié :

http://be.altermedia.info/culture/18-de ... _4015.html
Cordialement,

larbi

Avatar du membre
AJAX
Messages : 125
Enregistré le : 27 janv. 2008, 13:29
Localisation : In illo tempore
Contact :

Message par AJAX » 02 déc. 2008, 00:36

Merci Larbi,
l'événement historique je le connaissais assez bien; ayant pas mal pratiqué la plongée sous-marine autrefois, j'ai potassé tout ce qui fait des bulles outre le champagne :D , notamment la bio du prince Junio Valerio Borghese, "le Prince Noir des hommes-torpilles".

C'est le film, que je n'arrive pas à situer. Je ne le recherche pas spécialement, seulement la fiche technique. Il m'est revenu à la mémoire en regardant un film WWII du brave Umberto Lenzi, La Grande bataille, où Giuliano Gemma incarne un nageur de combat... britannique, assez peu crédible tant il est connoté "rital" (d'autant que les commandos britanniques que son sous-marin dépose sur les côtes de la Crète sont vêtus de tenues camouflées... italiennes. Ils passent deux secondes à l'écran, mais s'ils croyaient que je ne l'aurais pas remarqué, c'est foutu :mrgreen: ).
"A Rome, vis comme les Romains"

http://www.peplums.info/

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 02 déc. 2008, 13:32

Peut-être ce film : I Sette dell'orsa maggiore

http://www.imdb.com/title/tt0045142/

Plot keywords for
Sette dell'orsa maggiore, I (1953) More at IMDb Pro »
advertisementCommando
Scuba
WWII
British Navy
WWII In Africa
Heroism
Port
Fascist Italian Navy
Royal Navy
1940s
Battleship
Italian Navy
Based On True Story

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 02 déc. 2008, 13:34

Imprese di sabotatori della Marina italiana durante la guerra 1940-45: sommozzatori minano tre navi nemiche a Gibilterra; squadre di “maiali” (siluri pilotabili) affondano una corazzata inglese nella baia di Alessandria. Ispirato alle imprese di Luigi Durand de La Penne, medaglia d'oro, e dei suoi compagni, ha forza, tensione, efficacia semidocumentaristica nelle sequenze di azione subacquea, ma fa acqua negli intervalli pacifici. Sceneggiatura firmata da Marc'Antonio Bragadin, Giuseppe Berto, Francesco De Robertis ed Ennio De Concini. Gli stessi fatti sono raccontati, visti dall'altra parte, nel britannico L'affondamento della Valiant (1962).

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 02 déc. 2008, 13:36

Voilà, c'est The Valiant de Roy Ward Baker avec John Mills et Ettore Manni.

http://www.imdb.com/title/tt0056645/

Il y a bien un Luigi Durand de la Penne! :batb:
Modifié en dernier par Invité le 02 déc. 2008, 13:41, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 02 déc. 2008, 13:38

Image

Avatar du membre
AJAX
Messages : 125
Enregistré le : 27 janv. 2008, 13:29
Localisation : In illo tempore
Contact :

Message par AJAX » 02 déc. 2008, 13:52

Ton identification me paraît aseez convaincante, Personne. En dépit du titre français qui fait référence à Gibraltar, il s'agit bien de Durand Della Penne, à Alexandrie. Et c'est du N&B, assez ancien (1953).

Me restait surtout en mémoire l'épisode de l'interrogatoire des nageurs de combat italiens par les britanniques. Ils veulent savoir lequel de leur navire a été miné (ils n'ont pas le temps matériel de fouiller tout le port). Mais l'officier italien se tait, quoique qu'il sache pertinement bien que sa mine, c'est sur la coque du navire sur lequel il est prisonnier qu'il l'a collée.
Je ne me rappelle plus la fin exacte, mais je crois que quelques minutes avant l'explosion, il révèle aux anglais que c'est ce bateau qui va sauter. Ce qui permet d'évacuer l'équipage et d'ainsi sauver des vies humaines; mais trop tard pour sauver le bateau de guerre.
"A Rome, vis comme les Romains"

http://www.peplums.info/

Avatar du membre
AJAX
Messages : 125
Enregistré le : 27 janv. 2008, 13:29
Localisation : In illo tempore
Contact :

Message par AJAX » 02 déc. 2008, 13:58

Cela dit, le film anglo-saxon de 1962 sur le même sujet... Pourquoi pas ? En dépit de la présence d'Ettore Mani (mon centurion préféré !), probablement dans le rôle du nageur italien, les autres acteurs sont anglais. Et j'avais bien l'impression que c'était un film anglo-saxon.
"A Rome, vis comme les Romains"

http://www.peplums.info/

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 02 déc. 2008, 14:15

Il se peut, c'est même probable que The Valiant de 1962 soit en noir et blanc.

Je penche donc plus pour le film Anglais de 1962.

Répondre