[arte] Drôle de frimousse le dimanche 14 janvier 2007 à 20h40

Les films qui passent actuellement à la télévision ou au cinéma
Répondre
Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

[arte] Drôle de frimousse le dimanche 14 janvier 2007 à 20h4

Message par Personne » 02 janv. 2007, 12:45

http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broad ... =2007.html

dimanche, 14 janvier 2007 à 20:40
Rediffusions :
pas de rediffusions



Drôle de frimousse
(Etats-Unis, 1956, 99mn, VF)
ZDF
Réalisateur: Stanley Donen
Scénariste: Leonard Gershe
Chorégraphe: Eugene Loring, Fred Astaire
Musique: Gershwin George, Adolph Deutsch
Avec: Audrey Hepburn, Fred Astaire, Kay Thompson, Michel Auclair, Suzy Parker


Dans le Paris existentialiste, une intello ingénue se laisse charmer par un photographe de mode. Une comédie musicale acidulée, cousue sur mesure pour Audrey Hepburn, avec Fred Astaire en Pygmalion timide.

Maggie Prescott, rédactrice en chef d'un magazine de mode new-yorkais, cherche un nouveau mannequin pour présenter, à Paris, le défilé d'un grand couturier. Dick Avery, photographe attitré de la revue, a déniché l'oiseau rare : Jo, une ingénue à la grâce singulière, employée dans une librairie. Celle-ci rêve de rencontrer le pape de l'"emphaticalisme", Émile Flostre. Mais son Pygmalion dans l'univers de la haute couture la trouble plus qu'elle ne veut se l'avouer...


INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES
Délicieuse Audrey
C'est surtout grâce à Audrey Hepburn, délicieuse du bout de son pied mutin jusqu'à sa radieuse frimousse, et à la modestie élégante de Fred Astaire, qui joue de bon coeur le faire-valoir un peu vieillissant, que cette comédie musicale acidulée se regarde avec plaisir. Sans être un chef-d'oeuvre du genre, le film, nominé quatre fois aux Oscars en 1958 (pour le scénario, la direction artistique, la photographie et les costumes), réunit des talents éprouvés, à commencer par les frères George et Ira Gershwin. Au second degré, l'improbable reconstitution hollywoodienne du Paris existentialiste, avec ses caves enfumées remplies de philosophes lugubres et pontifiants, est assez réjouissante.

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 02 janv. 2007, 12:46

Image

Avatar du membre
Personne
Messages : 8360
Enregistré le : 15 janv. 2005, 16:10
Localisation : Atlantic City

Message par Personne » 14 janv. 2007, 17:30

Ce soir:

Image

Répondre