La Nuit du Chasseur - Charles Laughton 1955

Liste des films critiqués
Répondre
Avatar du membre
Harry Hausen
Messages : 49
Enregistré le : 30 janv. 2005, 10:41
Localisation : Au bar avec mon pote Al ...

La Nuit du Chasseur - Charles Laughton 1955

Message par Harry Hausen » 06 févr. 2005, 18:55

La Nuit du Chasseur aka The Night of the Hunter

Charles Laughton 1955




Image



Genre : Thriller - Suspense



Dans l’Ohio, en 1930. Harry Powell, un prêcheur itinérant et fanatique, qui porte tatoué sur les phalanges les mots LOVE et HATE, a déjà plusieurs meurtres à son actif : de riches veuves dont il s’est approprié la fortune. Arrêté pour un simple vol, il partage la cellule de Ben Harper, un condamné à mort qui a tué un homme en dérobant dix mille dollars dans une banque. Powell ne parvient à lui faire avouer ou il a dissimulé son butin. C’est un secret que John et Pearl, les deux enfants de Ben, sont les seuls à connaître. Après l’exécution de Harper, Powell, libéré, se rend chez Willa, sa veuve, et après l’avoir épousée, cherche en vain ou le trésor est caché …



Sublime film de suspense, ce thriller dont l’histoire est basée sur une trame des plus simples est et restera un grand classique par la qualité de sa réalisation ainsi que par ses partis pris esthétiques. Chef d’œuvre de mise en scène le film est un vibrant hommage au cinéma expressionniste Allemand de Fritz Lang et Murnau ( pour le travail sur la photographie et l’utilisation du Noir & Blanc en plein essor du cinémascope – couleur ) ainsi qu’au réalisateur D.W. Griffith pour le formidable travail de mise en scène et l’importance qu’elle a au sein même du film.



Charles Laughton a littéralement sublimé l’histoire du film ( presque comme s’il avait su que ce serait sa première et dernière réalisation ), sa mise en scène en devient plus importante que le sujet même du film et le place directement dans les plus beaux films jamais réalisés. Les Choix qu’il fait en compagnie de S. Cortez confère au film une poésie, une magie et une sorte d’irréalisme qui touche presque au fantastique.



Il est également impossible de parler du film sans aborder la qualité du jeu de Robert Mitchum complètement transfiguré et habité par ce rôle de prêcheur fou, il confère à son personnage une remarquable incarnation du mal tout en subtilité et pourtant il s’avère être totalement terrorisant. L’un de ses meilleurs rôles.



Ce film fut pourtant un échec lors de sa sortie en salles mais depuis il ne cesse de d’exercer une véritable fascination sur les spectateurs.



Bref un très grand film, d’une beauté rare à (re)découvrir de toute urgence



Coté dvd:



Le dvd nous propose une image d’un très bonne tenue, le très beau Noir & Blanc est riche en contrastes. La Définition est quasiment impeccable et rend hommage au superbe travail de la photo par Stanley Cortez, la copie proposée est très largement correcte. Reste quelques petits problèmes de compression surtout sur les arrières plans et un léger manque de stabilité de l’image au début du film. Mais vu l’age du film ( 1955 ) c’est du très bon travail et on peut profiter pleinement de sa richesse visuelle.



Coté bonus, un tel chef d’œuvre méritait largement mieux, juste une petite bande annonce ( en VO de surcroît ) et c’est tout, rien d’autre à se mettre sous la dent, pour un film aussi reconnu cela s’avère très frustrant.



6/6

Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3680
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Re: La Nuit du Chasseur - Charles Laughton 1955

Message par Cole Armin » 07 févr. 2005, 07:25

J'ai assez bien aimé ce film. Mais je ne comprends pas pourquoi il est considéré comme un chef d'oeuvre chez pas mal de cinéphiles. Qu'a t'il de plus par rapport aux autres films de l'époque ?

Avatar du membre
Sentenza
Messages : 61
Enregistré le : 17 sept. 2005, 12:32
Localisation : dans une ruelle sombre
Contact :

Message par Sentenza » 18 sept. 2005, 00:36

j'ai adoré ce film qui selon moi mérite du 10/10

le scénario est bien, un bon suspens

des acteurs très bons, mise en scène et réalisation très bonnes

le personnage de Robert Mitchum est vraiment original (avec ses tatouages sur les mains)

et pour couronner le tout l'esthétique est magnifique (du noir et blanc bien contrasté comme j'aime)



mon deuxième film noir préféré après "le grand sommeil" d'Howard Hawks (je crois pas avoir vu de sujets sur celui là d'ailleurs)

emmanuel
Messages : 14
Enregistré le : 06 avr. 2007, 10:51

Message par emmanuel » 18 avr. 2007, 17:03

Je cherchais à voir ce film depuis un bon moment et j'en ai récemment eu l'occasion. En l'occurrence, l'attente ne m'a probablement été bénéfique car j'ai été assez déçu.

En fait, c'est surtout le scénario qui n'a pas réussi à m'emporter et le jeu des acteurs ne m'a pas stupéfait non plus.

Je dois en revanche m'incliner devant la qualité de la réalisation. Nuancée, subtile, inventive. Certains plans sont superbes de poésie. Le metteur en scène n'hésite pas à s'écarter du caractère souvent très réaliste des films noirs pour une atmosphère plus bucolique.

Au final je ne suis pas convaincu qu'il s'agisse d'un film noir...

pass
Messages : 682
Enregistré le : 20 déc. 2014, 18:17

Re: La Nuit du Chasseur - Charles Laughton 1955

Message par pass » 27 déc. 2014, 20:07

Premières représentations à Monte-Carlo le 7 Juillet 1955 et à Paris le 11 Mai 1956 en VO .

Répondre