[30/01/2019] Déviation mortelle (Road Games) (Studiocanal)

Répondre
Avatar du membre
pak
Messages : 296
Enregistré le : 26 nov. 2012, 19:21

[30/01/2019] Déviation mortelle (Road Games) (Studiocanal)

Message par pak » 05 déc. 2018, 19:11

Dans la très intéressante collection "Make my day ! " (Aux frontières de l'aube, Sans mobile apparent, Nickelodeon... ) dirigée par le journaliste et critique Jean-Baptiste Thoret paraitra fin janvier 2019 Déviation mortelle, un thriller routier australien de Richard Franklin, plus connu pour avoir réalisé la suite dispensable de Psychose, Psychose II donc, et une suite au sympa F/X, succès surprise de 1986, nommée F/X2, effets très spéciaux, auteur aussi de Link avec son orang-outan psychopathe qui a sa petite réputation. Le reste de sa filmo est à peu près inconnue (notons tout de même qu'il a produit le succès Le Lagon bleu) et malheureusement il est prématurément décédé en 2007 à l'âge de 58 ans.

Déviation mortelle fait partie de ce petit sous-genre du thriller autoroutier dans lequel un ou des tueurs en série zigouillent en toute impunité jusqu'à la victime de trop. Spielberg avec son téléfilm Duel avait un peu ouvert la voie, avant que d'autres plus méchants enfoncent le clou (ou le couteau) avec des films tendus comme l'excellent Hitcher de Robert Harmon, Breakdown de Jonathan Mostow avec Kurt Russell, ou plus récemment Une virée en enfer de John Dahl (pas son meilleur) en passant par Tarantino avec Boulevard de la mort... Il faut dire que les vastes étendues désertiques des États-Unis, ou ici de l'Australie, se prêtent bien à ce genre d'histoires.

Ici un chauffeur de poids-lourd joue un dangereux jeu du chat et de la souris avec un tueur en série sur une autoroute désolée de l'Australie.

Avec un Stacy Keach pas encore popularisé par la série Mike Hammer et une Jamie Lee Curtis qui enchaine alors, depuis La Nuit des masques, les rôles dans les thrillers horrifiques (Fog, Le Bal de l'horreur, Le Monstre du train et qui enchainera sur Halloween II).

Jusqu'à maintenant, Hitcher était le meilleur du genre (oublions son remake), et Studiocanal nous donne l'occasion de vérifier s'il est indétrônable, ou au moins de découvrir un film très peu vu en France (inédit en salles à Paris, mais distribué en province).


Film proposé en combo BR/DVD.



Image

Dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant c'est avant...

Michel Audiard

Répondre