Films noirs mexicains

Film Noir
Répondre
Loco
Messages : 31
Enregistré le : 21 juil. 2019, 14:37

Films noirs mexicains

Message par Loco » 02 févr. 2020, 15:39

En préambule, je voudrais dire que je participe peu à ce forum car, n'étant pas un authentique cinéphile, j'ai vu peu de films noirs, n'étant pas naturellement très attiré par le genre, mais qu'en revanche, j'en ai traduit un certain nombre, en y prenant beaucoup de plaisir, car c'est un genre qui bénéficie souvent, me semble-t-il, d'une grande qualité d'écriture, ce qui n'est pas forcément le cas de genres où l'action, suivant des schémas convenus, tient une place plus importante (western, film d'aventures, péplum...).

J'avais entre autre sous-titrés trois films noirs mexicains pour la Cinémathèque et j'avais été étonné par leur qualité et la façon dont elle montrait l'universalité d'un genre qu'on associe beaucoup à Hollywood alors qu'il s'est développé un peu partout ailleurs. Je ne ferai pas une critique de ces trois films, mais je les avais trouvé assez représentatifs des différents aspects du genre.

Image

Crepusculo (1945) de Julio Bracho avec Arturo de Cordova et Gloria Martin, raconte l'histoire d'un chirurgien qui, plongé dans une sorte de transe ou d'état de stupeur, ne parvient plus à opérer. En flashback, on va découvrir que l'origine de ce trouble est la rencontre avec une femme, quelques années plus tôt. Le film est plus orienté vers le drame, mais avec des éléments classiques du film noir (la trahison, le complot meurtrier) et dans une ambiance qui s'approche parfois du fantastique.

Image

Mains criminelles (En la palma de tu mano) (1951) de Roberto Gavaldon avec encore une fois Arturo de Cordova, ainsi que Leticia Palmo et Ramon Gay, raconte comme un diseur de bonne aventure fait chanter une femme dont le mari vient de mourir, d'une cause qu'on devine rapidement ne pas être très naturelle. On est là au cœur du genre, avec le triangle fatal, des rapports humains ambigus, et une peinture intéressante du personnage de chiromancien.

Image

Los Dineros del Diablo (1953) d'Alejandro Galindo, avec Amalia Aguilar et Robert Canedo, nous plonge dans le côté social du film noir. On est dans le Mexique de la pauvreté, celui des ouvriers, des petites gens, réduits à basculer dans l'illégalité par la misère et l'implacable lutte des classes. J'avais traduit ce film en premier et trouvé qu'il n'avait pas à pâlir face à ses équivalents américains.

Sans doute ces trois films, qui m'étaient jusque-là inconnus, le sont-ils pour les habitués du forum, mais sinon, selon leur disponibilité, il me semble constitué une intéressante trilogie mexicaine dans le genre.

Image
Los Dineros del Diablo

Stark
Messages : 180
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:19

Re: Films noirs mexicains

Message par Stark » 07 févr. 2020, 19:44

Attention, je suis d'excellente humeur : moi qui recherche les films noirs planétaires, voilà un chouette sujet qui propose trois films noirs mexicains qui me sont inconnus, dont "En la palma de tu mano" (dispo en dvd et sur youtube en espagnol). Et je fais confiance au cinéma mexicain, leur cinéma fantastique 50's est fort recommandable (en plus, leur cycle démarre avant la Hammer, même si la Hammer restera imbattable).

"En la palma de tu mano" me rappelle "the amazing Mr X" de Bernard Vorhaus, le thème semble vraiment proche. A découvrir donc.


Image Image

Stark
Messages : 180
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:19

Re: Films noirs mexicains

Message par Stark » 07 mars 2020, 07:24

"Crepusculo" est disponible sur youtube avec sous-titres espagnols ou anglais, la copie est d'une assez bonne qualité. Ce n'est pas un film noir criminel mais plutôt un mélodrame noir particulièrement réussi à mon goût, une histoire d'amour fou désespéré. La narration est crescendo, on s'enfonce dans l'aventure vertigineuse du personnage principal et des autres protagonistes. La photographie est d'un clair obscur omniprésent avec une recherche inventive de profondeur de champ. Une belle trouvaille, Loco, encore merci.

Avatar du membre
chip
Messages : 834
Enregistré le : 17 avr. 2007, 21:04

Re: Films noirs mexicains

Message par chip » 07 mars 2020, 08:35

" L'incroyable monsieur X " (the amazing MrX )(1948) de Bernard Vorhaus est sorti chez bachfilms en 2007 présentation du film par Stéphane Bourgoin, collection Serial polar, pas de VF. Copie correcte.

kiemavel1
Messages : 457
Enregistré le : 06 juin 2015, 11:49

Re: Films noirs mexicains

Message par kiemavel1 » 11 mai 2020, 21:41

Stark a écrit :
07 févr. 2020, 19:44
Attention, je suis d'excellente humeur ...
La première fois que l'on s'était croisé ici, tu m'avais fait un sketch un peu longuet et j'avais bien fini par ironiser un peu donc c'est de bonne guerre :wink: (même si cette pique n'est pas forcément une "représailles" longtemps différée)

Répondre