La Vengeance de Siegfried - Die Nibelungen - 1966-1967 - Harald Reinl

Liste des films critiqués
Loco
Messages : 31
Enregistré le : 21 juil. 2019, 14:37

La Vengeance de Siegfried - Die Nibelungen - 1966-1967 - Harald Reinl

Message par Loco » 04 févr. 2020, 10:14

Remake des Nibelungen de Fritz Lang, réalisé par le prolifique Harald Reinl.

Le mythe est, comme l'avait fait Lang, découpé deux parties, sorties en Allemagne, respectivement, le 13 décembre 1966 (Teil 1 : Siegfried Von Xanten) et le 16 février 1967 (Teil 2 : Kriemhilds Rache).

Sorti en France dans un remontage de 116 minutes ) le 9 octobre 1968, sous le titre La Vengeance de Siegfried. (Pour la durée, source Encyclociné. J'avais le souvenir d'une version plus longue diffusée sur FR3 dans les années 80, mais la nostalgie du film du mardi soir en a peut-être allongé la durée... ce que semble confirmer la dernière diffusion sur ARTE.)

Pour cette diffusion, il me semble qu'il avait retrouvé son titre original, Les Nibelungen, mais là aussi, je peux me tromper.

Sa rediffusion sur ARTE, d'une durée de 160 minutes environ, comporte plusieurs passage en VASTF, qui pourraient correspondre à des coupes dans les deux films d'origine.

Sous réserve d'erreurs de ma part.

Image

Image

Le film sera exploité en vidéo sous le titre Siegfried l'invincible pour surfer sur la popularité de Terence Hill (qui n'a ici qu'un second rôle) et l'engouement pour l'heroic fantasy après le succès de Conan le Barbare.

Modifié en dernier par Loco le 04 févr. 2020, 11:45, modifié 1 fois.

Loco
Messages : 31
Enregistré le : 21 juil. 2019, 14:37

Re: La Vengeance de Siegfried - Die Nibelungen - 1966-1967 - Harald Reinl

Message par Loco » 04 févr. 2020, 10:24

La superbe partition de Rolf Wilhelm s'adapte parfaitement à l'esprit de chacune des deux époques du drame.

Dans la première, on est dans un univers fantastique, avec dragon, épée magique, cape d'invisibilité, ceinture d'invincibilité... puis dans les intrigues de palais.

La seconde, la vengeance, non de Siefried, mais de Kriemhild, n'a plus rien de fantastique, mais nous offre un combat épique entre Huns et Burgondes, avec une musique survoltée qui accompagne de remarquables scènes d'action.

Répondre