Les Assassins du Dimanche - 1957 - Alex Joffé

Liste des films critiqués
Répondre
Stark
Messages : 186
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:19

Les Assassins du Dimanche - 1957 - Alex Joffé

Message par Stark » 29 févr. 2020, 13:28

avec Barbara Laage, Dominique Wilms, Paul Frankeur, Jean-Marc Thibault, Georges Poujouly.
scénario d'Alex Joffé et Gabriel Arout.
photographie de Jean Bourgoin.


Image

Image Image

Réalisé en 1956 par Alex Joffé (scénariste de "la Fille du Diable" d'Henri Decoin), "les Assassins du dimanche" est mon coup de coeur de ce début d'année, une révélation qui traite d'un sujet pas courant, la responsabilité sur la route.

Dès le générique, nous voyons une voiture foncer à vive allure en effectuant des dépassements dangereux. La voiture finit par tomber en panne un samedi soir et le chauffard trouve un garagiste (Jean-Marc Thibault) qui accepte de la réparer toute la nuit contre forte rémunération et suspend la réparation de la Mercedes d'un couple de jeunes mariés allemands. Le chauffard repart à vive allure avec sa voiture réparée, et en l'absence du garagiste, sa femme livre la Mercedes au jeune couple sans savoir qu'il reste le boulon de direction à resserrer. S'ensuit un entrelacs de rebondissements désespérés pour sauver le couple avec des séquences s'enchaînant sans pitié. Exemple, un plan très fugace de Poujouly, mécano de Thibault, nous met mal à l'aise et remet en question tout le film. Tous les personnages principaux du village deviennent importants et Thibault joue à la perfection le garagiste de plus en plus anxieux au milieu de tensions de plus en plus palpables. Joffé témoigne et dénonce les comportements des chauffards et les négligences parfois involontaires de certains garagistes.


Image Image


Dans les années 50, les voitures sportives font leur apparition (Corvette, Facel Vega, Porsche, Mercedes, Ferrari, ...) et les jeunes adoptent une conduite outrancière (je viens de relire un article sur la pétition versaillaise contre Françoise Sagan fonçant dans les avenues de la ville royale). Le sujet est toujours d'actualité avec la démocratisation des V6 et V8 surpuissants qui foncent sans discernement en ne respectant ni les limitations de vitesse ni les distances de sécurité (sans compter l'usage des écrans en conduisant).

Alex Joffé a réalisé sincèrement un film solide sur les dangers de la route, rarement traité au cinéma, je ne vois que le court-métrage "Ils attrapèrent le bac" de Dreyer (1948) et le court-métrage pédagogique d'Olivier Nakache et Eric Tolédano "le Bon vivant".

"les Assassins du Dimanche" est disponible en dvd chez LCJ. A montrer en famille pour sensibiliser les enfants.


Image

Stark
Messages : 186
Enregistré le : 12 févr. 2017, 09:19

Re: les Assassins du Dimanche - 1957 - Alex Joffé

Message par Stark » 29 févr. 2020, 14:26

Image

Répondre