St Ives - Monsieur St Ives - Jack Lee Thompson - 1976

Liste des films critiqués
Répondre
Avatar du membre
wintergreen
Messages : 452
Enregistré le : 19 févr. 2008, 23:21
Localisation : Paris

St Ives - Monsieur St Ives - Jack Lee Thompson - 1976

Message par wintergreen » 06 juin 2009, 23:28

St Ives est un des personnages récurrents d'Oliver Bleeck, alias Ross Thomas.
Ce film est une adaptation de son roman The Procane chronicle, écrit en 1971 et paru en Série noire l'année suivante sous le titre Confidences mortelles. 2 autres aventures de St Ives ont été traduites dans la meme collection
Les 5 derniers romans de Ross Thomas (décédé en 1995) ont été traduits chez Rivages, dont 4 par Jean Patrick Manchette lui meme: Un régal

Ancien journaliste spécialisé dans les affaires criminelles, St Ives (Charles Bronson cool et placide) est désormais un oisif dilletante, joueur invétéré, qui cale depuis plusieurs mois sur l'écriture d'un roman, dont on devine qu'il n'est pas près d'etre achevé.

Moyennant une commission de 1 000 $, son avocat le branche sur un boulot d'intermédiaire pour récupérer les carnets secrets dérobés à un vieil escroc richissisme (machiavélique john Housemen), vivant dans une somptueuse villa, entouré de sa muse (ensorceleuse Jacqueline Bisset) et de son psychiatre (retors Maximilian Schell)

Ces carnets dans lesquels figurent le plan detaillé de sa prochaine arnaque attirent naturellement la convoitise de beaucoup (trop ?) de monde. Les coups fourrés et les cadavres ne vont donc pas tarder à pleuvoir dans une intrigue relativement alambiquée mais qui tiens quand meme la route, malgré quelques petites incohérences

Le ton oscille entre humour noir décontracté, répliques couillues, scènes de violences sèches. Bronson y promène une fausse nonchalence minérale, bien secondé par un casting ou l'on croise en seconds couteaux une triplette de flics rusés: Harry Guardino, Harris Yulin et Dana Elcar

Ou l'on retrouve également les jeunots Robert Englund et Jeff Goldblum en petites frappes qui ont la mauvaise idée de vouloir détrousser Bronson. Goldblum apparaissait déja dans un role similaire dans son premier film Death wish

Au final, un bon divertissement, solide, bien dialogué. Les scènes d'action bénéficient d'un montage très dynamique (voir la dernière fusillade). Lalo Schiffrin délivre un bon score de funk urbain avec des basses et des percussions nappées de violon et un générique typiquement 70'




Image

Avatar du membre
trinita
Messages : 2089
Enregistré le : 22 mai 2007, 16:42

Message par trinita » 06 août 2009, 17:31

Pas grand chose à rajouter à l'excellente critique de Wintergreen car il à tout dit. :D
Ah si, il faut le voir car Bronson sourit:mrgreen: et ce rôle le change des films de vigilante. Et rien que pour ça, ce film vaut le coup d'oeil.

Image

L..
Messages : 64
Enregistré le : 17 nov. 2009, 11:05
Contact :

Monsieur Saint-Ives, 1976.

Message par L.. » 07 oct. 2019, 18:41

Image

Il existe bien un DVD de ce film , Warner, ZA, All Zone, avec piste et sous-titres français. D'excellente facture, lumineux et précis, avec un petit Bonus sur le tournage.

DVD complètement épuisé, puisque amazon.com ne le signale même plus (film disponible sur le site américain en téléchargement pour les abonnés Prime USA.)

Dommage, revu récemment, ce Bronson est tout à fait agréable, non sans humour et doté d'une fort belle photographie.
Avec Jacqueline Bisset, Harry Guardino et Maximilian Schell. Tout petit rôle pour Jeff Goldblum.

L..
Messages : 64
Enregistré le : 17 nov. 2009, 11:05
Contact :

Re: St Ives - Monsieur St Ives - Jack Lee Thompson - 1976

Message par L.. » 08 nov. 2019, 15:55

Image

DVD Warner, Zone 1.

Répondre