Le Mystère de la chambre close - The Kennel Murder Case - 1933 - Michael Curtiz

Liste des films critiqués
Répondre
Avatar du membre
Cole Armin
Administrateur
Messages : 3759
Enregistré le : 15 janv. 2005, 13:52

Le Mystère de la chambre close - The Kennel Murder Case - 19

Message par Cole Armin » 22 nov. 2007, 16:09

Réalisé par Michael Curtiz

Avec William Powell, Mary Astor, Eugene Pallette, Ralph Morgan, Robert McWade, Robert Barrat



Le détective privé Philo Vance (William Powell) est chargé d’enquêter sur un crime impossible : un meurtre commis dans une chambre hermétiquement close.



Ce film est réalisé par Michael Curtiz, l'un des plus grands réalisateurs de la Warner Brothers, à qui l'on doit entre autre Mildred Pierce.



Ce film est l'adaptation d'un roman de S.S. Van Dine. Van Dine a écrit plusieurs romans policiers avec ce détective. Le succès de ses livres déboucha évidemment sur plusieurs adaptations cinématographiques sous les traits de Basil Rathbone et surtout de William Powell.



William Powell tourne ici son dernier film avec la Warner avant d'être sous contrat à la MGM où il tournera ses films les plus célèbres comme la série des Introuvables (The Thin Man) avec Myrna Loy. Il interprète brillament le détective Philo Vance. Powell interpréta à plusieurs reprises ce personnage. Ceci étant la quatrième fois. (trois autres adaptations pour la Paramount: The Benson Murder Case 1930, The Greene Murder Case 1929, The Canary Murder Case 1929 sous la direction de Frank Tuttle). Le côté humoristique du film est porté par Eugene Pallette qui apparut dans les trois autres adaptations avec Powell. Mary Astor connu pour son rôle dans Le Faucon Maltais est peu présente dans ce film.



La photographie est sophistiquée comme en témoigne la prise de vue à travers la serrure ou encore le plan en split screen lors d'un appel téléphonique ou l'utilisation de la caméra subjective pour la reconstitution du meurtre avec des jeux d'ombres.



L'histoire d'un meurtre dans une chambre hermétiquement close fait évidemment penser Le Mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux mais s'en démarque. Comme dans Le Crime de l'Orient Express (Murder on the Orient Express) 1974, ce film est riche en suspense et le dénouement est particulièrement délicieux lorsque Powell reconstitue totalement le meurtre.



Avec Michael Curtiz à la caméra et Powell, ce whodunnit est indéniablement réussi et a très bien vieilli.





Image

Répondre